Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 06:53

...

Vers un bout de côte, de digue, de formation, de groupe, de seule, de soleil en ciel, de passé, de présent aujourd'hui, d'avenir,

c'est un peu tout cela, pour ce jour,

sans des charivaris,

vraiment dans les tendresses du temps qui se donne, sans amertumes, regrets,

le temps fut fait ainsi,

 

il faut vraiment être formé, ou vivre à ses côtés, pour avoir des chances, de lui alléger son poids sur terre,

à mon jeune homme autiste, mon fils,

 

et comme c'est bon de penser aider d'autres, pour faciliter leurs chemins,

 

sans toutes ces broussailles, ces flous, ces luttes incessantes inutiles parfois,

 

c'est tellement essentiel de se conserver ses énergies pour

 

*levivre ce parcours d'autisme

 

sans oublier de

 

**levivre ces bouts de vie en ailleurs

 

J AIME LA VIE, marcher, partager, regarder la mer, manger ensemble à une table, sourire, pleurer aussi, me sentir vivante de vie à me donner d'aimer.

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 21:57

...

La main sa bouteille verse de l'engrais aux plantes, et puis le bouquet ses couleurs fait des clins d'oeil immense, au centre de la table, le carré des quatre bougies, posé sur le bord,

l'oeil marche regarde apprécie ce petit monde vivant,

et la main se trempouille dans le verre d'eau, posé sur le buffet de la cuisine, deux oeillets étaient en train de se noyer, et leurs couleurs du plus bel effet, le coeur se palpite,

cela va mon coeur, hein,

mon complice,

 

on avance et c'est bien...

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 21:16

...

Un après midi, dur à entendre, à voir en vidéos,

c'est dur de dur l'autisme,

c'est déjà comme cela qu'il faut l'appréhender,

un grave et sérieux handicap, qui laisse l'être dans la détresse,

déjà l'autiste, lui même,

et l'aidant devant, si il ne sait pas, comment tenter dénouer certains liens,

pour chercher à entrer en contact, par n'importe quel moyen,

en douceurs en tendresses en amour de son prochain,

 

déjà, et jamais il ne faut oublier,

qu'à genoux devant le démuni,

même si il nous en fait voir de toutes les couleurs,

 

au regard des vidéos,

des flashs de vie, tentent de se chercher,

c'est incroyable et étonnant et magique,

comme on peut oublier le tout d'un passé,

il reste des traces, mais sans toute la lourdeur d'un instant chargé,

du vécu avec un jeune autiste grave et sévère en jeune âge,

 

le formateur est fort vrai de cru de réel et c'est bien,

l'autisme ce n'est pas dans la dentelle...

 

et pourtant une telle hypersensibilité chez l'être autiste...

 

Les équipes attentives, très attentives,

elles se creusent la tête, pour mettre des trucs en place,

ils me disent en temps de pause,

le formateur donne des tuyaux,

ma tête turbine aussi, c'est évident...

 

MAIS LA MIGRAINE N EST PAS CE SOIR,

elle le fut dans des détresses de non communication,

entre pro et parent...

à devant, à venir, à voir, à acter, à entendre,

 

et surtout à *levivre mon fils autiste de 26 ans,

aussi chouette, serein, épanoui, comme hier soir et ce midi...

 

 

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:43

...

C'est bon quand l'oeil gratouille le bleu du ciel, apprécie cette liberté de ce matin, avant la formation cet après midi,

sans moi ce matin,

une formation de mots, c'est bon,

une formation d'actes sur le terrain, encore, c'est essentiel,

 

c'est le Printemps, Aujourd'hui, et,

 

en amour, c'est bon.

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:40

...

Quel chemin parcouru...

 

quand sa visite chez l'ophtalmo, hier soir, sur des roulettes, pour la première fois le jet d'air dans les yeux!

quand manger ensuite chez une connaissance, tvb,

quand ce matin, il descend petit déjeune, se recouche un peu, se rase à cette heure ci,

quand partir ensuite dans un zen, sans aucune appréhension à l'avance,

 

quel chemin parcouru, ses vingt six ans d'autisme...

 

 

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 16:31

...

Quel chemin parcouru...

 

quand je vois l'ESAT SA ESAT, le Foyer d'Hébergement, en formation  " Autisme et Stratégies Educatives,

 

 

quand je parle avec quatre mères, les parents invités, c'est immense de riche de vif de vrai à communiquer, nos parcours...

 

Quelle belle seconde journée de formation.

 

Merci la vie d'y être arrivée à ce point de quelque part, de biens des coins tendres paisibles à viser pour mon fils.

Repost 0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 17:48

...

Ce fut mémorable, ce premier jour,

avec Charles Durham, psychologue formateur, son fils de 32 ans autiste asperger,

 

il dit Tellement bien ce que je souhaite dire,

 

il faut absolument penser aider des familles en détresses,

 

Merci au Centre du Parc Barbieux de Roubaix du Nord de la France,

d'avoir permis à mon fils de tendrement doucement s'extraire peu à peu,

du plus lourd carcan de l'autisme,

et quand bien même, il est autiste à vie,

 

le voir AUTISTE ETRE VIVANT, fou saoûl de vie pure en bord de mer, ciné, restaus, petits cafés,

cela me parle joli à mon coeur dingdingdong,

 

et CE JOUR,

 

les pros du foyer, c'est bon,

les pros de la SA ESAT, c'est bon,

 

cela fait chaud au coeur,

 

et voilà que ma voie se trace toute seule encore,

et c'est bien,

et c'est bon,

 

 

et j'aime rêver devant mon brin d'herbe, mon petit bois, en amour,

on ne se change pas, ou si peu, parfois,

et c'est bien!

 

Repost 0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 07:00

...

cinq ans sur la presqu'île, en ESAT SA ESAT pour mon fils autiste de 26 ans,

quatre mois en FAH, foyer accueil hébergement,

 

Aujourd'hui, 8H 45 16H30, formation en Autisme et stratégies éducatives, toute la semaine,

 

les chefs de service y seront,

j'y serai,

 

c'est bon...

 

c'est que c'est singulier, l'autisme, on s'y perd si souvent, dans ses méandres, ses effets yoyo, ses émergences...

 

allez, je vous embrasse, dans vos vies,

 

à bientôt!

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 10:03

...

C'est bon de souhaiter le Printemps éternel, pour ceux qu'on aime, et pour chacun d'ailleurs. 

En amour délicat, la tendresse en écoute, choyé par le regard simple des pépites qui brillent ,

ensemble tout simplement, et les ailes murmurent un ciel qui donne à voir,

comme la magie de l'amour, là est bien l' essentiel.

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 20:35

...

C'est heureux que les forces,

quand ses angoisses surgissent,

transitent ses intestins,

à Mac Do un café,

avant son aquagym,

finalement passée,

dans les toilettes,

sa demi heure...

Et ainsi va la vie,

dans un vécu d'autisme,

imprévisible, Tellement...

Quelques pas le long du Brivet,

des échanges avec son éducatrice référente...

 

un départ vers un week au foyer,

ce fut ainsi, Aujourd'hui,

pourtant cela paraissait fluide,

les autres fois,

 

mais chaque jour son jour,

son instant à le vivre son gai,

quand il passe,

car parfois, c'est tant plus douloureux...

 

Et ainsi va la vie,

quand elle va pas...

 

Alors la musique, l'enchantement,

la douceur, les douces ondes,

j'aime, ce soir...

 

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.