Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 21:16

...


Il y a ces coups de vies, que la vie montre à voir *levivre, au plus près du réel, et c'est ainsi,
le jeune homme autiste, moins bien, à sa sortie de SA ESAT, très agité, surexcité,
pourtant la dame de la SA ESAT le rassure, un certain Bruno a été repris, car il était trop collant,
aussi une dame de la SA ESAT souffrante, aussi son chef d'atelier remplacé trois jours,
aussi le repas italien pas comme un menu ce midi, aussi il reprend la gym and etc...

je tente de tenter de comprendre si tous ces changements...peut être...
mais il me trouble, n'est pas bien, l'oeil plus vide, sa présence dérangée,

la gym le retrouve un peu plus paisible, le repas se passe bien,

j'appelle le foyer pour savoir si il était dans cet état hier soir, *non, comme d'habitude!

et puis le jeune homme me dit qu'il n'a pas eu ses médicaments ce matin et hier matin,

mon coeur appelle de suite le foyer, je n'ai pas de doûtes sur sa bonne clairvoyance!

on me rappelle très vite...

effectivement, son semainier pas placé avec les autres, qui?
qui lui a répondu ce matin, qu'il n'y avait plus de médicaments? qui?

l'éducatrice me dit prévenir le chef de service demain!


c'est heureux qu'il ne passait pas six nuits à la file, comme en semaine week foyer...

et puis cela remet une fois encore, les faits à leurs justes places,

IL A BESOIN DE deux comprimés de rispéridone 0,5 le matin pour se sentir bien!


SON EQUILIBRE repose tient à ce fil médicalisé!

Sonnée un peu par la peur de le revoir moins bien, je suis restée en salle de gym, au cas où...
et rassurée,  je suis allée voir la mer, un quart d'heure avant la fin du cours,
je suis allée communier avec la vie, assise, devant la mer, à me souffler me remplir du fort beau,

d'instants si remplis de *levivre tout simplement son souffle tendre!


 

 

 

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:25

...

Beaucoup de papillons, cette année, et c'est vaporeux aérien de suivre leurs vols, de toutes les couleurs, en arc en ciel généreux, petits grands, blancs, jaunes, marrons, yaouh, et les libellules,

les mouettes c'est pour dans une heure et demi, à les fermer les yeux, les ouvrir, les entendre, m'envoler dans le ciel,

magique!

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:22

...

Il fait soleil, il fait 34 degrés,
la reprise de la gym sur St Nazaire,
pour la sixième année de rentrée,
déjà, cinq ans et demi de vie ici, à l'Ouest,

le privilège tendre de boire un thé,
sur la digue de St Nazaire,
dans la tendresse de cet été indien,
en grand virage du temps,
et c'est bien!

la v i e, *levivre, ses rebondissements,
imprévus, inespérés, magiques, bizarres,
cruels, forts bons, beaux, affreux,

alors viser le bon le beau le tendre le léger,
le plus possible pour se garder ses énergies,
qu'il faut parfois perdre contre son gré,
dans des épreuves pas choisies...

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:18

...


Je vous remercie pour votre compréhension,
tout mon temps disponible s'enfourne de bons, de beaux, de doux,
le périple vers le Nord demain, sera ses douloureux, c'est certain...

Alors, j'ai bien vu, que overblog me précise l envoi de mails sur mon ancienne adresse piratée, l an passée,
mais il me faut du vrai attentif pour mettre l'actuel: larespire@gmail.com
je tatonne en ordi, et ne tien spas à faire disparaître cve blog, par une fausse manipulation.

Merci à vous, celui ou celle, qui a tenté de m'envoyer un mail,

mon temps va me revenir, ensuite, pour quelques obligés.

 

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:17

...

Le bonheur en soleils, chez des amis, fait du bien, c'est si bon de voir des êtres souriants...

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 16:21

...

Le porte clés de la Toto, est gai, il porte les clés de l'entrée du potager et de la cabane pour les outils,
et ce qui ressemblaient de loin à des mauvaises herbes, douce surprise, des framboisiers, groseillers, deux cassis abandonnés, des joies en perspective...
une arrivée d'eau, du compost, de l'espace, douze petits potagers à se goûter de tenter,

et si on commençait par des salades, après avoir débrousaillé, aéré, les arbustes à fruits,

et la Toto si heureuse sa joie d'aller vers l'Esat, le Foyer, pour deux divers, cette communication ouverte, c'était un essentiel...

et des pas et des pas dans le bourg, le second, un café, un autre en après midi...quel régal quand *levivre se donne, et que les mains accueillent toute cette vie simple offrande qui palpite le coeur en jolies ondes...que j'aime!

Repost 0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:12

...

Quels beaux moments, et celui là, encore celui ci,
assis tout au bout de la digue près du phare,
devant, la mer...
des bâteaux, une mouette plonge, un pêcheur,
des gens passent, le soleil,
la mer monte, remplit le port vide du Croisic à l'arrivée,
c'est doux c'est chaud c'est tendre d'être là, à remercier,
*levivre pour ses étoffes si bonnes...

Repost 0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 20:33

...

L'odeur déjà celle là, dans le nez, en plein là, yaouh, quelle chance, un cou offert au soleil rougit un peu ce soir, mais il faisait si beau, quand la chaleur à prendre pour se chauffer dedans, des jolis, des huîtres dans un parc, des gens, quelques mots, une mer vidée à l'arrivée, une grande marée, jamais vue sous cet oeil les bâteaux aussi loin sur leurs flancs, mais quelles jolies vues, mais comme c'est joli, la respiration s'attendrit, émue devant tout cela, pense à ceux là haut dans le Nord, entre des murs, blessées par la vie, et l'esprit tente si fort de souffler sur ce beau, de le lancer fort loin, que chacun en profite, elle est grande cette chance sur deux pieds, la tête douce, devant ce beau spectacle d'une mer d'huile en golfe, et cela fait du bien, puis se suit St Goustan, cet endroit si charmant, ce port cet authentique, ses ruelles de bien longtemps, des gens ont marché, des gens ont aimé là des gens ont souffert là, *levivre...

Repost 0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 20:25

...

Le soleil tout dehors, manger en tout dehors devant tout en contre bas La Roche Bernard tant aimée, puis cette grande voie savoureuse vers le Morbihan, et Locmariaquer, sa jetée, ses bâteaux, l'air du large, il fait beau, la ballade tout de contre la mer, comme c'est bon, comme c'est douce chance de vie, et puis te savourer de loin de très loin, tu es ton autonome, mon fils autiste, goûter chaque offrande de ces biens tendres moments,
les rayons serrent fort, le visage rougit, quelle ballade tendre si tendre en ces lieux, découverts il y a quinze ans avec les trois enfants, et comme le rythme fut dur si son ininterrompu, la pause si rare si inexistante,
les années se suivent se succèdent et quand elles offrent des inespérés, à genoux ma vie douce...
encore à savourer le demain un dimanche...
et puis dans quelques jours l'absence en écritures et lectures, l'aller retour vers le Nord...story of family...

Repost 0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 09:04

...

Quel bonheur immense quand ce matin IL PARLE, et me demande, *qu'est ce qu'on fait aujourd'hui?!
A ses cinq ans, un psychiatre de Paris de passage par ci par là à Linselles, dixit qu'il ne parlerait jamais!

Comme quoi, chacun peut se tromper,
et que rien n'oblige à croire tout ce qu'on nous dit, mais bien à se laisser aller,
à ses goûts de penser aller chercher la vie même quand c'est hyper dur!

Merci à tous ces feux rouges, stop, où j'accrochais ton regard, disais un mot, tentais d'entendre un charabia...

Merci d'être née en patiences, en espoirs fous, souvent...

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.