Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 12:41

...

Le bâillement, encore un, il y a ces grands passages de vie, de grands virages, qui laminent et fatiguent, ensuite, la récupération, en reconstruction encore, demande de chercher les matériaux pour se bâtir pas trop bancal...

et puis il fait soleil, et penser aller le retrouver dehors, illumine le regard à l'avance, même si ce matin, la ballade au pas décidé, car un vent fort froid ses quatre degrés, les gens n'aiment pas avoir froid ici,

et cela me sourit, et je plaisante avec eux, quand il me dise cela,

* on rejoint le Nord et son glacé, demain, avec des semelles qui adhèrent bien.

Il faut tous ses membres pour jouir de belle liberté d'être en agir.

La vie son adhérence, et son fort fluide aussi pour se glisser léger.

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 12:27

...

Les bagages faits, depuis hier,

toujours cette difficulté à se voir sans cesse au présent,

avant, il fallait préparer bien avant, au cas où, l'impossibilité de faire, dans un vécu en autisme pressurisant,

alors les préparatifs si vite faits, cela m'étonne encore, comme la vie devenue simple...pas lourde...

 

mais la vie est sans cesse celle qui décide,

et ce qui est lourd c'est de remonter vers ma mère à bouts de souffle,

de trouver plus de froid encore, en espérant le soleil,

le Nord c'est juste les aimés qui donnent le courage de faire la route,

attablés demain soir, le jeune homme autiste et ses deux soeurs...doux partages.

 

C'est rude et triste et éprouvant de se voir impuissant devant son parent qui vieillit...dans ses dernières forces.

 

Le courage de vivre dans ses forces singulières, chacun son précieux d'être, à se respecter sa vie, sa santé, son bien être,

à se serrer sa vie, quand elle donne à saisir des jolis, des forts bons, de douces découvertes, des temps loin de la tristesse qui siège aussi en vie.

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 20:24

...

 

"Nous sommes faits de cela, nous ne sommes faits que de ceux que nous aimons et de rien d'autre. Si retranchée soit notre vie, perdue dans les hauteurs brûlées du vent, elle n'est jamais si proche que dans une poignée de visages aimés, que dans cette pensée qui va vers eux, dans ce souffle d'eux à nous, de nous à eux."

Christian Bobin. L'inespérée.
(1994)

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 16:35

...

Vivre en Paix en Amour.

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 16:27

...

Ce monde si cruel, quand il s'en prend à des enfants, des innocents,

et qu'ils soient de n'importe quelle nationalité,

une vie sa précieuse pour ceux qui les aime, ces vies *prises en otages, 

prendre avec la force des armes, c'est monstrueux de lâches,

alors est ce que c'est rêver? est ce que c'est méditer?

d'imaginer qu'un jour, LA VIOLENCE quitte la terre...

et laisse le monde au VIVRE, ce pourquoi il se naît...

on ne peut rester indifférent devant la barbarie de la vie!

 

 

c'est Tellement joli, de VIVRE EN PAIX, ensemble.

Et véhiculer des messages de beautés, de calme, d'amour,

c'est au moins tenter des petits quelques choses, autour de soi,

en périmètre si petit,minuscule, c'est vrai, mais c'est déjà cela, si chacun fait. 

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 21:39

...

Et avant de quitter les mots, des pensées si fortes et douloureuses, vers ses populations privées de tout, en Afrique, et qui en plus se font massacrer, mon beau fils actuellement à Yaoundé au Cameroun, son pays de naissance, tout cela est fort à distance, c'est une chance d'être né en France et d'y vivre...

la vie son hasard, son destin, qui sait?!

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 21:31

...

J'aimerais créer un point d'accueil, un lieu, pour accueillir des personnes handicapées, quelques heures, pour changer de lieu, de têtes autour, d'ambiance,

dans les rires, la joie, le bien être,

j'aimerais beaucoup...

alors qui sait?

la vie sa riche de voir heureux!

et comme parfois l'impossible devient possible, et pourquoi pas?je rends hommage aux parents qui ont créé de leurs mains et leurs sueurs l'APEI, au créateur de l'Arche...je les admire!

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 21:08

...

C'est vraiment inutile de regarder derrière, il y a vingt six ans et alors?? dans l'instant, ce ne fut qu'un jour après un autre, et tant de bonheurs déjà à sauver son enfant autiste, de pire...Vingt six ans sont passés, et alors, ce fut ma vie, c'est comme cela...Et quel bonheur de le retrouver aussi bien, quand je suis à distance, parfois, je le revois comme avant, mais oui de oui, je confirme et j'écris, qu'il est devenu celui de vingt six ans, avec tous les efforts de beaucoup faits pour lui, je remercie la vie, pour ce beau point d'arrivée,

comment dire par des mots, comme je fus heureuse en Toto ce soir, en aller retour gym, et en repas, il est autiste c'est vrai, mais encore faut il le savoir, parfois ce rappel, mais si peu encore ce soir, je suis éblouie, émerveillée, devant ce que la vie a permis, merci ma santé. Et tant pis, au risque de paraître bête et étrange, je n'en reviens toujours pas, que mon fils en soit arrivé là où il en est Aujourd'hui, avec lui et ses difficultés si géantes, en passé. La vie son impossible, peut être ou peut être pas, on ne sait jamais quand on avance, vers où on va,

 

ses miracles à la vie, et je confie qu'ici, les luttes ne furent pas vaines, la femme est heureuse. Elle a cette envie forte d'écrire de partager, ce pan de vie, pour encourager d'autres...

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:20

...

Voir venir la vie comme elle s'offre, pour se cueillir ses gourmandises jolies leurs délicates, en beautés de bien être...la vie!

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:07

...

Le lâcher prise, laisser aller à soi, comme c'est bon, après tous ces fracas derrière, ces prises de tête, c'est quasi impossible d'avoir envie de se projeter, c'est bon de se laisser aller, à toucher au bien être, à la belle sensibilité, à se couvrir de beautés, à oser et oser encore approcher le bon, le joli, à faire confiance en la vie, quand on aime...

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.