Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 14:36

...

Délicatesse ma foi

Posée tout contre toi

Je t'aime de mon simple

En authentique partage

Au plus près de mon âme

Prends bel soin de toi

 

Mon riche tu es

Tellement

Je remercie la vie

D'être tout contre

Dans ce monde

Des possibles beautés

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 14:30

...

Deux mois depuis la remontée vers le Nord,

*et quand un long et bel silence s'en suit,

*et quand un appel d'une amie,

elle vient quelques jours, dans huit jours,

*et quand un appel d'une seconde

suit le lendemain, elle vient mi Novembre....

 

De la délicatesse

Tendresses du temps

Deux étoiles se tombent

Poussières jolies si belles

Le petit être heureux

C'est bon de retrouvailles

Paisibles et savoureuses

 

de presque cinquante ans

de déjà les trente ans

 

en partages vrais de vrais,

au plus près de la vie,

telle, belle, cruelle.

 

C'est fort de fort de vie,

à se vivre dedans!

 

C'est si précieux la vie dans ses beautés se vivre!

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 23:03

...

C'est fort étonnant de ressentir cet apaisement,

le dernier choc de déceptions massives de vie passée, la détresse dépassée, la colère évacuée,

la vue de plein, cela laisse à l'horizon de penser envisager encore, le meilleur,

on n'abandonne pas un combat long de vingt trois ans, quand on a retrouvé son joli dynamisme qui aime d'abord la paix, mais qui peut penser perdre son énergie pour de belles causes,

et je n'oublie pas dans un coin de quelque part, ceux qui ont moins la possibilité d'agir, réagir, j'ai de la chance...quelque part d'être vivante encore!

 

 

et pour son enfant *singulier, une mère redouble de volonté et son amour lui donne des ailes!

 

Ce n'est pas une vacance que d'être mère,

il faut l'imaginer ainsi avant de l'envisager!

Ma chance d'y avoir pensé avant, et d'avoir trouvé ce travail IMMENSE, mais en amour d'abord et cela sauve du pire!

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 22:20

...

Merci à ceux qui sont Là,

car seule dans cette région,

il faut le faire, dans le tout réel,

et je tente de faire à le suivre,

ce chemin de destin tel!

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 16:57

...

Ce soir, la douce envie d'aller empaqueter le coucher du soleil sur la mer, dans un bel click, après une journée paisible de saines réflexions, de jolies distances, de prendre de soi vital,

 

ce soir.....je partagerai ce click!

 

car c'est trop long de partager cette après midi de réel vécu avec mon fils, en attentions, en tellement de sens dedans, de confier l'échange avec le chef de service du foyer d'hébergement,

 

ce qui est certain,

c'est que le cours de vie, se poursuit en beautés, cela c'est sûr, et cela me ravit d'être!

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 18:20

...

Il fait soleil, le pas se marche la petite place du bourg, la boulangère, puis la libraire, on se papote quelques mots, puis l'être se sort, et marche son cours, un petit hoquet, une retenue, vive les lunettes foncées, quelques larmes ont envie de s'échapper,

 

c'est tellement rude d'être liée Ô temps, mais il faut garder confiance,

 

et surtout cette envie de vivre, pour

 

*levivre son temps sur terre.

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:48

...

Qu'est ce qu'il est beau ce temps, qu'est ce qu'il est bon ce jour,

le jardin ressource tellement, ses rayons chauds, la terre se gratte, les semences d'herbe, l'outil gratouille encore, puis le pied pèse de son poids de joies, cela sent bon, les graines neuves, cela sent bon cette vie à venir,

j'aime intensément le bruit d'une graine qui se gigote son ventre bien avant de s'ouvrir,

c'est immense dedans,

dans ce minuscule paradis de vie si petit, dans ce vert à venir,

 

et dans l'entre deux, des petits dossiers se font, des paperasses partout, sur la table, il faut le faire, il faut trouver cette bonne personne,

 

un être autiste c'est IMMENSE D'ATTENTION A AVOIR POUR LUI !

 

des dossiers se font, ON TROUVERA! peut être....?!

 

Armés de patiences, on a trouvé, parfois des êtres extraordinaires,

 

alors JE CROIS A CE JOUR, pour lui, pour moi, de bel accompagnement!

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:49

...

De la musique, encore, et comme cela fait du bien, les oreilles s'envolent, leurs tutus dans les airs, l'onde se respire son souffle, l'air du temps si charmant se presse si raffiné.

La petite tête fait son Noël bien avant l'heure, sans aucune honte,

 

les bonheurs vrais c'est de la belle fête un luxe grand dedans sa vie.

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:43

...

Le soleil perce à travers le bois, les bégonias sont sages, les feuilles couvrent déjà le gazon qui va se laisser chahuter de graines spéciales soleil, cela chauffe dur ici, à l'Ouest,

une bise douce remue des branches et le charmant rayon cligne de l'oeil, un flash puissant qui chauffe, réchauffe, emmène, vers du doux, la lumière se joue des feuilles avec des verts de toutes les nuances,

c'est joli,

 

mon grand père paternel disait, à l'époque, qu'il craignait de ne pas toucher de retraite, il aurait cent six ans cette année,

 

mais cette fois ci, c'est du sérieux, tant se sont servis, enrichis, tellement en appauvrissant d'autres, en touchant à leur droit Humain le plus précieux, celui de se mourir en respect de soi en belle  décence entourée des meilleurs soins du souffrir le moins possible, d'être à l'abri, au chaud, en mangeant et se boire.

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:37

...

Presque trois ans, pour se voir clair, dans un changement de région, qui a laissé le tout d'une vie, derrière,

et se ressentir ses radicelles prendre racines sur le sol ferme, se sentir appartenir à Ici, c'est troublant,

 

il reste bon, parfois, de fermer dans de jolies boîtes de soi, avec des rubans tendres, les plus douloureux souvenirs, comme les plus doux, car c'est sa vie, telle, qu'il est bon de chérir tout contre, émue, admirative, étonnée, sonnée devant toutes ces années, propulsée vers devant par ses petites archives chéries du tant,

 

et ce temps derrière fait du bien, le vivre une seule fois, cela va, des passages furent si rudes, en force d'intensité pour se tenir debout dans la longueur de temps interminables sans voir parfois la fin,

 

l'amour a sauvé, du pire, c'est certain,

 

la poésie en Nature a envolé bien des fois, dès que possible,

 

le goût de la vie, a permis d'être vivant encore.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.