Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 21:49

...

Le coup de splitch en éclats de lumière pour arroser chaque pièce, s'est pris un break ce jour,

cela fait tant de bien d'être son curieux pour d'autres trucs que des poussières,

en cet instant, les étoiles de fête clignotent, les trois lampes sur le bras du divan, le confiturier, une petite table éclairent le soir un peu mélancolique,

la porte fenêtre n'a pas encore fermé ses volets, ils resteront ouverts, le froid dehors, quand le chaud du dedans, c'est une grande chance de vie, un toit, de la chaleur, une être chère au téléphone, des papotages avec la copine de la torréfaction ce matin, ce sandwich au midi pour marcher le bourg ses silences forts,

ce week, le jeune homme autiste, mon fils, c'est son week au foyer, et comme à chaque fois, mon palpitant bat de l'aile,

c'est que c'est pas rien, que les séparations, des bleus à l'âme si fort avec lesquels le corps survit encore, se rafistole comme il peut au fil du temps, quand l'impossible croisé sur le chemin,

l'oeil se mouille un peu, les deux, c'est plus fort que tout, des souvenirs, des beaux, des bons,

et ce présent si grand qui confie à l'oreille, en silence, des beautés d'être, l'art de *levivre son petit temps en douceurs d'être,

-

le bras gauche pose le coude sur la table, y repose l'oreille, un souffle se répand dans le petit séjour,

mais quels parcours derrière, mais combien de vies dedans, mais comme je fus naïve, mais trop savoir cela assomme,

un baillement encore, la couette appelle en haut, les mains posent le menton, comme un salut mon ciel, les yeux se ferment tendres, c'est une bénédiction, que ce temps d'aujourd'hui, quelque part si fort calme, mais aussi ils reviennent de beaux passages d'avant,

c'est pas facile de vieillir, c'est un travail un art pour saisir chaque instant dans son plein de réel, mais comme c'est bon aussi ses remontées d'avant, en intime, ses secrets, qui habitent leur maison tout au fond d'une petite âme comblée d'avoir reçu, de recevoir encore,

merci pour les bontés quand les jours en soleil, et puis merci aussi pour les noirs qui donnent à voir, même si parfois c'est long pour revoir la lumière,

-

espérer, aimer, accueillir ma petite vie ce soir sur ce petit sol, c'est immense fort de fort,

mes souhaits pour chacun.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.