Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 20:38

...

C'est bientôt Noël, et faut croire qu' à cette période là, le petit oeil qui voit si peu, peut rencontrer la grâce de petites étoiles charmantes.

Me venaient hier soir beaucoup de pensées, un petit bilan de vie, le chemin tout derrière, et celui vers devant, et déjà ce présent,

et m'apparaît si fort de fort, que ce vécu en autisme me mena sur une voie de moi qui m'étonne encore, j'ai aimé lui apporter de ma présence pour l'accompagner le plus possible, j'ai aimé aussi être là dès que c'était possible en pas trop écroulée, pour ses soeurs,

alors si cela reste vrai que je suis mère à vie, devenue grand mère à vie,

-

la femme, moi, je la sens si vivante,

-

alors, si la mère se secoua si fort dans des turpitudes d'enfants ces semaines, avec aussi le visage de ma petite fille chez eux,

je baisse les bras un peu, me met une limite plus accessible sans me mettre en dangers, en prenant soin de moi aussi, je m'aime...

-

alors, ils savent que là haut, je serai là, parfois, pas toujours, j'ai un incommensurable besoin de *levivre mon temps compté sur terre, en me prenant la main, en me serrant chaleur, aussi.

-

C'est arrivé ce matin d'un coup d'un seul, peut être le poids du voyage en ressentis d'hier, à porter bien trop la famille, mon fils autiste mérite encore des exigences essentielles de ma personnes mais plus le tout de moi, dans mes libertés,

alors le voyage demain, sera léger léger,

je me ressens mes ailes, car quand on pense à soi, aussi, cela fait tant de bien,

et puis cela aide les enfants à se prendre en charge, aussi,

-

c'est bon, d'aider, c'est lourd aussi,

il est plus que temps que leurs temps s'allègent pour eux,

mais déjà mes ouvertures je les vois, mon ENVIE DE LEVIVRE si belle est là, alors cela me déculpabilise de tant...

-

et quand à sa psy ce matin, tout à la fin du RV, en nos présences de parents arrivés dans le bureau, à ma question: *je peux vous poser une question d'ordre personnel?

*oui, dites

*vous travaillez énormément et vos enfants? et un enfant comment va t il quand son parent est peu présent?

Elle a partagé quelques cas concrets...

-

et m'a propulsée vers moi en moi.

Il y a des temps où on culpabilisait les mères de ne pas être présentes de plein de pleine de tant de toujours, pourtant avec une mère qui n'est pas épanouie, les enfants ont peu de chances d'aller bien.

-

Alors que oui, je lui ai dit: cela conforte ce que je pense!

Un jour il faut pouvoir s'arrêter d'avoir porté l'enfant!

-

Alors mon Noël je te fête et m'incline, me voilà sauvée pour moi!

-

C'est étrange, la vie, un jour on voit, ses bien trop, ses mal faire,

et on est prêt à lâcher prise pour la mère bien trop d'années...

-

Renouveau avant le début d'année 2016.

-

Ma chère petite fille, je me sens là pour toi, plus encore, en libertés de moi, et à *lesvivre nos moments fortdefort, ensemble, sans t'étouffer de moi. Je suis d'abord une femme bien avant d'être mère et puis d'être grand mère.

-

Bonjour à mes rêves, mes espoirs, mes projets 2016.

Repost 0
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 17:16

...

Doux et paisible Noël pour chacun,

d'un sourire, une bougie, la flamme d'un iris,

sur ce chemin Humain qui guide en beautés.

Repost 0
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 17:03

...

C'est qu'elle est lourde la toto, pour remonter,

un panier plein de trucs pour recevoir des amis chers,

et puis ce repas dimanche de Noël après l'heure encore dans les temps,

pour recevoir enfants et petite fille, j'y tiens,

et le matelas pneumatique pour le tonton, mais ensemble, j'y tiens,

chez une des filles avant qu'elle ne quitte le logement le 31...

un truc de blocs de machins trucs qui se sont tant bousculés ce dernier mois,

deux filles deux déménaG, mais c'est Noël,

tendres ciels à *lesvivre, des mots contés, à se regarder, à partager,

c'est émouvant bien au delà,

-

*le temps d'aimer si belle richesse, j'y tiens, j'y tiens, mes amours fous.

Repost 0
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 15:10

...

Soit le bienheureux l'hiver, la mélancolie de cet Automne, t'accueille et te chaleure par ce temps d'un Printemps.

Repost 0
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 14:49

...

Le petit tour dans le bourg a fait du bien, ce matin, un manège se monte sur la petite place, deux cabanes, du vin chaud du café, il y a si peu de décorations cette année,

mon amie du conseil dit que le budget est pour d'autres postes, histoire de choix encore une fois,

*levivre c'est choisir, à commencer par renoncer pour choisir.

Le divan redresse la tête, les bégonias sont encore rouges, les roses aussi, l'aubépine belle jaune, une bruyère mauve, devant les géraniums si fournis en feuilles offrent encore des fleurs, pépites rouges pour Noël,

un bâillement un autre, les mains se joignent s'élancent se tendent vers le plafond,

cette pause tendre fait tant de bien, avant de marcher vers la poste, découvrir ce qui n'est pas encore vu,

ma petite chérie, belle Imani, j'avoue bien fort que je préfère t'offrir le simple de ce petit lieu, ce bourg charmant, tranquille et doux,

je ressens déjà l'agitation dans les rues du Nord, celles de Lille, allez un thé, m'asseoir écrin, et regarder, sans me lasser, ce tendre pays de mon enfance, ado sur Lille en mobylette,

comme c'est loin, comme c'est près, son coeur *levivre.

Repost 0
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 14:40

...

Etiqueter du linge pour le tonton, coudre les deux boutons surjeter les boutonnières, son pull est terminé, deux jours avant Noël, à ma petite chérie,

et ce passage, cet en plein dedans entre l'Ouest et le Nord, il a un goût étrange,

d'un peu lourd à l'avance de ces neuf jours loin de toute cette Paix douce et tendre d'ici,

pourtant, de la chaleur à fusion sera au RV, mais pour le moment je ne porte que l'avant départ,

la toto est remplie aux deux tiers, c'est que cela prend de la place un siège auto, un transat, tout le matériel, les pots pour les peintures d'entre les fêtes,

la grosse valise a fait un essai, elle rentre, le sac de toilettes sur la banquette,

reste à remplir de vêtements,

demain son RV chez la psy, à Trignac, toute la matinée prise,

demain soir, le départ sera prêt à partir...

c'est bon d'être prêts la veille du vrai départ,

une vie en autisme, cela apprend à se méfier des contre temps, des pas assez de temps, il y a ces inévitables exigences essentielles d'anticiper, prévoir...

la veille verra de bons légumes combler les creux de la toto, avant de s'élancer...

pour le voyage du jour de Noël...

Ma mère ses quatre vingt six ans, va bien, sa voix claire et dynamique, c'est incroyable que cette fin d'année 2015.

Repost 0
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 23:40

...

Il y a un soleil, il y a un de ces soleils, Là, qui chante le coeur de sa paix intérieure,

et ce jour là, est doux, et ce moment est bon,

pourtant le manque d'êtres chers, tinguelingue aussi l'âme qui aime,

il y a de ces chagrins qui yoyotent le coeur, de bien lourd, plus léger,

c'est qu'il en faut du temps, et que le temps ne fait rien que d'égrener chapelet,

et ce cher vieux potager, hier devenu fou,

quand la clé tourne ce coin, pénètre les pieds orteils, les herbes sont si mouillées,

et voilà que l'oeil tendre, se met à se demander si il voit bien son clair,

des boules toutes rouges sur les branches leurs sèches,

alors un bol comme çà, dans le panier du coffre de la voiture,

se met à les cueillir ses belles framboises de Noël,

pourtant cet air il cloche, c'est pas de la saison,

allez, elles sont leurs bonnes...

alors l'année prochaine, on se retournera belle terre du dedans,

pour les manger légumes, la terre cultivée...

Repost 0
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 23:14

...

Un départ c'est bon de le regarder au goût tendre d'aujourd'hui,

tant de jetttts en passé furent si lourds chargés,

parfois des remontées de quelques acidités,

allez cela va aller, on est en 2015, il y a vingt ans c'est loin,

bien que cela soit si près, le temps peut être si court quand il est tout devant.

Repost 0
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 23:07

...

Dans trois jours, vers le Nord, pour cette fin d'année,

c'est émouvant encore de remonter là haut,

où la moitié d'un siècle, y fut vécu de vrai,

puisque dans le présent c'est à l'Ouest, *levivre,

c'est étrange sensation, d'avoir deux lieux en tête,

celui d'avant maintenant, et ces deux en dedans,

comme les jours se rapprochent, de revoir des êtres chers,

c'est presque douloureux des manques à les vivre,

tout au long de ces mois qui s' accomodent d'ici,

et cueillent le meilleur puisque *levivre ici, est le vécu présent.

Repost 0
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 15:11

...

Le pas se paisible le plus possible avant le grand voyage vers Noël dans le Nord.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.