Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 22:31

...

Ce soir a ce parfum de délivrance encore,

comme si, encore une fois, le sort est si gentil,

c'est tellement humble de soi, d'être dans sa vie,

alors être pour celle de son enfant autiste,

c'est humble au delà, c'est s'en remettre à un cerveau,

et se nourrir d'espoirs, encore et encore, en devenir pour lui,

même si au top tout le temps, c'est bien trop espérer,

alors juste trois jours, avec trop d'excès,

cela reste si petit, et pourtant,

ce tellement petit, à mes yeux après Février 2012,

c'était quand même *casser ses lunettes, et les verres

*claquer avec une telle force la portière de ma tendre Toto,

à me faire tomber en chute telle, deux jours,

la violence fait peur,

*ô comme elle m'a fait peur cette violence de lui,

ce Février 2012, malgré mes forces visibles,

car il fallait tenir, plutôt que m'effondrer.

-

Et c'est loin en passé!

-

Espoirs serrés pour lui!

Repost 0
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 21:56

...

L'équilibre revenu, comme cela fait du bien,

et quand l'escalier se grimpe ce soir,

que la chaleur du dedans,

mais comme c'est une chance d'avoir un abri,

le régal d'un repas, et une couette douce,

un fils autiste qui se retrouve paisible sans agitations,

et en fermant la porte, une pensée si grande,

pour celui qui dehors, subit son sort comme cela,

terrible monde cruel, que ceux qui aiment *lebrille,

quand *levivre si précieux, pour un enfant son né,

la personne qui vieillit, un ado, un adulte,

chaque être dedans ce monde,

mérite tant des bons soins, une santé, des parents,

de la chaleur encore, des douceurs, de la joie,

pour que *levivre prenne le juste sens de *levivre.

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 21:22

...

y'a pas...

des nerfs malmenés fatigués barbouillés d'un jour de formation stérile destructeur d'ondes jolies

cela a fait du tchoc qui a suivi bien au delà du tchoc

y'a pas..

l'après midi d'aujourd'hui a permis au repos, à une certaine liberté d'engouffrer des douceurs

cela me fait tout étrange de le retrouver demain, mon fils autiste

y'a pas...

cette toux, cette pointe à la gorge, le mal de tête, des frissons de froid

y'a pas...

un virus c'est quand même quelque chose de dérangeant d'un paisible équilibre pour moi aussi

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 15:32

...

Cela fait du bien, de se ressentir se relever, encore pour cette fois,

si les nerfs cassés par cette journée si médiocre de formation pour les aidants en autisme, ce lundi

si les nerfs choqués quand le jeune homme dit qu'il a cassé ses lunettes lundi matin, ce mardi

si le retour vers l'ESAT pour un partage, puis des mails au foyer à l'Esat

si les nerfs si surpris de revivre cela, quand le jeune homme autiste claque la portière avec une telle force, ce mercredi après midi, comme la Toto est allé le rechercher à l'ESAT

si les nerfs ko dans la salle d'attentes du docteur

si les nerfs sans un vécu en autisme...comme cela doit être bien plus doux, comme j'aime mon romantisme de *levivre

* un syndrome viral

* un si

* plus un çà

* et encore un si

* et plus plus plus

quand des virus bouleversent le système neurologique, qui se ressent en cocotte minute!

Mes nerfs impressionnés, un violent mal de tête encore ce jour,

difficile de revenir en surface,

mais cela revient...

Peu à peu,

souffle après souffle,

comme ma vie me donne des respirations tellement essentielles,

les orchidées sont si belles,

jacinthes et narcisses dans le jardin du bas,

et puis...

un petit biscuit dans un emballage maison par sa maman, à ma tendre petite fille, et quand ma main s'engouffre dans ma poche, je me souris, de chaud ressenti.

Ma vie

La vie

Levivre

Repost 0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 15:05

...

Comme c'est bon de se ressentir vivant son calme allégé,

de me retourner et de me dire, *mais comment que j'ai fait?

*yahou, ce n'est plus à faire,

QUELLES CHANCES!

-

et d'embrasser le ciel, et savourer les gouttes fines de la pluie,

et de penser retrouver ce bord de mer, ce soir, pendant sa gym,

mais, ô mais...

QUELLES CHANCES!

-

je vous aime mes amours,

sans jamais avoir fait exprès d'aimer ô temps!

Repost 0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 14:47

...

Mon monde des fleurs sur les petites tables murmure tant, comme c'est bon,

belle élégance si délicate,

une nuit calme, tant de paix dedans,

pourtant lestée d'une journée bien trop lourde, si étouffante,

mais quelle idée, non mais...vraiment...

que de convier dans une même salle,

des vécus en autisme si différents,

de par l'enfant, de par l'adulte,

de par les prises en charges nulles il y a vingt cinq ans, dans cette Loire,

de par les prises en charges au top, actuellement, enfin pour encore trop peu de familles,

de par le souci de se retrouver sans solution acceptable, après vingt ans, en autisme,

*il faut que le CRA révise ses façons de penser aider sans blesser ...

-

ce fut comme un vase clos où se précipitent passé aujourd'hui et demain,

-

mais quelle chance d'avoir vécu dans le Nord, avec des pros éclairés, en connaissances,

pour 1995...

mais quelle chance...

mais quelle chance...

-

la Toto en pressions, dans des bouchons de Nantes, au retour,

n'avait qu'une envie de rentrer, de savourer little home, ses charmes dehors...

-

pourtant trois nouvelles rencontres de parents...

-

comment regretter d'avoir dix ans de plus?

devant ces trois vies, dans des vécus avec des autistes de 20 ans, de 22 ans, de 16 ans...

car l'après 20 ans, reste à mes yeux, le combat en amour qui fait si douloureusement mal,

bien au delà, une crise d'existence personnelle pour le parent, et pour celle de l'enfant autiste,

la fratrie...yaouh...

il a fallu tant peser chacun de mes mots hier, pour ne pas blesser inutilement, bien plus tenter

de donner des forces, des espoirs...

-

des rappels de souffrances remontées hier...

inutile à mes yeux...cela use les nerfs pour rien.

les rendre doux les nerfs, cela fait beaucoup de meilleur bien, à mes yeux...

-

pour Aimer plus et plus encore, la tendresse en délicatesses, les beautés,

des silences, de la musique romantique, c'est bien mieux,

pour se garder en vie, et penser aider d'autres...TRANQUILLEMENT DOUCEMENT,

quand l'instant se présente, sans potages de nerfs, d'émotions négatives.

-

Et vive la précédente formation EDI avec Mathieu Le'Clech si insufflant le tout de vrai de cru en vécus en autismes, dans quatre jours qui se suivent, et on s'en sort léger!

Et j'irai quand même, histoire de voir encore, cette psychologue, que je trouve tellement

loin de réalités en autisme, pour la deuxième journée de cette formation Cra,

pour les aidants, au rythme de un jour par mois, pendant cinq mois.

Et je me dis que mes interventions il fallait que j'exprime...pas pour des riens.

Repost 0
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 18:50

...

Une formation stérile, qui ne m'apporte rien,

du Centre Recherche Autisme de St Herblain, près de Nantes,

juste des partages riches avec des familles,

c'est au moins çà...

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 22:21

...

Quand une page se tourne

Sans oublier le passé

Il faut *levivre

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 21:46

...

demain, Rezé, une formation pour les aidants en autisme,

c'est mon appellation peut être...

puisque me plaît mieux, d'être qu'une mère aussi humble soit elle,

certains y voient des sacrifices,

j'y vois juste de l'amour, beaucoup d'amour pour tenir la cadence, un souffle,

le goût de la vie à le donner pour d'autres,

dans la beauté, la paix, la bonté des partages riches.

-

ma vie commence un autre parcours et c'est bien...

puisqu'il s'agit encore d'amour...

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 21:28

...

Un week au plus près à aimer,

des tant à lui apprendre encore,

tellement à le sauver encore,

d'un celui qui perçoit moins sa pensée,

si bien, tellement bien, ce soir,

à son retour foyer,

comme à sa sortie de l'Esat il y a deux jours,

-

des projets pleins la tête,

défis trucs à tenter mais quels programmes,

comment ne pas me souhaiter,

un trente ans d'actions à mener en santé,

pour en aider d'autres, dégager des pensées hors vues,

-

2016 est,

et c'est bon.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.