Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 13:21

...

Beaucoup de fatigues au retour, l'impossible de vider les valises, et puis, une nuit d'Ouest,
le repos qui se réveille un peu tôt, se plait à se rendormir, pour se réveiller en bonheurs,
les roulettes roulées, le linge en machine, la toto en courses,
le jeune homme autiste pas là hier soir et ce jour, cela permet de se récupérer au top,

et déjà,

le premier bouquet de tulipes roses, papote de telles beautés, que le petit nez qui se passe, sourit, se tendre son cou, se niche douceurs, et happe de se respirer de paisible sans jamais s'en étouffer,

c'est si bon, d'entendre la vie qui doucement palpite son petit coeur d'ondes tendres.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 13:13

...

La Toto, elle a fait un de ses voyages au long cours, en suspension, en serrailles de corps, en gigotages, en trempouillages de pensées, ses huit jours, si de pleins, si de vides, si de vie,
et des graves, des légèretés, de la vie,
et des amis, et ses parents, et ses enfants,
et du gel et du doux, de la vie,
et en Toto, et en TGV, de la vie vers la vie,
et la Toto a vidé ses bagages, serre bien fort ses temps précieux passés, se serre de son présent d'Aujourd'hui,
et cette envie de vivre, qui la ronronne quand elle n'y croit plus, la toto, sa vie.

Car chaque jour se croquer sa vie, et se nicher douces tendresses, de vie,
comme c'est bon de vie.
Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 00:05

...

Vers une nouvelle année, comme ils disent.
Alors que paix, santé, amour, vous accompagnent sur vos chemins.
C'est déjà tellement plus simple serré, par des beautés.IMG 5370

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 10:16

...

Aimer comme c'est bon d'aimer,
à se pleurer d'aimer, à s'en rire sourires, aimer c'est fort de fort,
le regard amoureux qui aime marcher aimant, en regardant devant, en se frictionnant son jour, ses bels tiroirs fort pleins d'étoffes de bel amour.
L'amour cela rend vivant, c'est se sentir être un être, de chair, d'âme et de coeur, c'est vivre de tout son être,

comme c'est bon,
d'aimer,
Tellement.

Noël ce bel grand jour d'amour, en amour.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:01

La main se dégante de triste, et se glisse dans un bel doux sac, un petit sapin sa ficelle dorée, se suspend près du bosquet à papillons, qui cèdent leurs places, pour le temps de Noël, une petite guirlande en papiers collés d’un enfant, une petite boule rouge, l’étoile verte, des bouts de coton, une petite bougie douce, et des lettres colorées jolies, le P de paix, le A d’amour, le J de Joie, de B de baisers, le S de serrer tendre, le E des échanges, celui d’ensemble,
sur ce petit sentier vers le L de lumière, le D de délivrance, le G de gaieté, les S des sourires, le E de l’écoute, encore un A pour attention,

et un bel H géant pour l’Humanité si belle quand elle se presse de je t’aime.

Bises à chacun dans vos préparatifs, chez vous ou en valises,
mes souhaits immenses de vous serrer près de vos enfants, vos aimés,
la solitude je ne la souhaite pour personne le jour de Noël, le moindre seul, faut accourir et tenter illuminer un peu la luciole de son oeil.

BELLE JOURNEE!

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 07:06

...

Une vie qui se donne à un être pour levivre, son temps, dans son histoire singulière, c'est émouvant d'étonnant de vie.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 07:00

...

La période de Noël est un temps fort particulier, qui se renouvèle, chaque année, et chaque année différente avec le temps qui avance, c'est tellement d'abord, le moment des enfants, puis une table avec des enfants devenus adultes, c'est cela Noël, être entouré de ces êtres de chairs qu'on chérit et qu'on aime et que parfois la distance sépare bien trop. Et quand on a cette chance extraordinaire de pouvoir être entouré de ses enfants pour cette année, encore, c'est une merveille à l'avance,

c'est tellement une magie de l'être, un enfant, une prolongation d'une part de soi, dans un autre être que soi, c'est bouleversant de vie dedans, et plus encore en cette période de l'année comme tout ce mystère, cette richesse de la vie qui se perpétuent en tentant de prendre sa belle place de vie sur terre.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 23:35

...

Les paupières tombent, des filets de tendresses ferment la couette tendre,
le bel baiser du soir se laisse poser doux.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 22:49

...

Le temps du coucher est épuisant, les nerfs se retiennent d'exploser, les minutes s'écoulent, et par ci et par là, il gagne des minutes hors du lit, jamais, ce jeune homme autiste ne se couche spontanément, internet est coupé à 22 H, et il râle, puis éteint son ordi, pour son dvd en cours, c'est plus long, se gargarisant d'une mélodie encore encore, puis il range ses dvd, et puis,

ce soir il cherche et recherche un microchouya truc sur sa couette, jusqu'à la trouver, ouf de chance!

Quand la lumière est éteinte, quand le calme est absolu, la fin de soirée, presque départ d'un autre jour, peut se reprendre une pause de zen, avant d'éteindre.

Alors revient ce petit arrêt à la boulangerie, la bonne odeur, le luxe de cinq pralines au chocolat, même si loin de la saveur merveilleuse des léonidas de Belgique. Le palais a fêté à sa façon gourmande les bels moments passés à l'ESAT SACAT.

Ce qui est bien avec un parcours derrière, c'est qu'il n'est plus à faire, il peut se viisionner délicat avec joli complaisance, c'est impossible de tout bien faire et se contenter d'être son petit coeur content d'avoir fait, c'est bon.
Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 15:36

...

C'est Noël, avant l'heure, le marché de Noël, de la SACAT, c'est quelquechose de fort.
Après les marchés de Noël de la structure du Nord, voici déjà le second marché de Noël de l'Ouest, et rentrer dans cet univers d'adultes, est pour moi, plus bouleversant encore, et puis si récent encore, beaucoup d'émotions,
et l'une que je vois à la gym, et cet autre aussi, et puis une autre de la navette, c'est fort de fort,
je suis émue vraiment,
et l'oeil regarde, les petits miroirs avec de la mosaïque, des petits tableaux, des confitures, des paniers d'osier, des étoffes en écharpes, en sacs, des petits pendentifs, des paniers en vannerie,
l'oeil il divague, s'envole devant ses faits mains d'eux, il est ému, mon oeil, perlé de bel,
et le jeune homme autiste, apprécie que ses parents viennent, ensemble, admirer toutes ces oeuvres à eux tous,
il fait la visite des lieux d'atelier théâtre, de lecture, de soins esthétiques, de peinture, de mosaïque, de bois, de vannerie,

la visite se fait riche d'échanges avec les responsables, puis, un petit toctoc à l'atelier ESAT, pour saluer le moniteur d'atelier, et comme c'est un bel cadeau de Noël, encore, d'entendre, ce qu'il peut faire, en adresse, en concentration, en s'accomodant dans son atelier avec d'autres, le regard de ses collègues, les interactions, la variété des travaux proposés, le changement de place pour un travail différent,
et comme c'est bon de m'exploser à dire, comme il serait heureux, son maître des apprentissages, de l'ancien établissement de le voir évoluer, ici, comme ils seraient tous heureux de cette superbe équipe réflexive, éducative, fort courageuse, de le savoir chouette et épanoui,

la mère interroge le moniteur si son fils semble heureux, et elle est gaie d'entendre qu'il est souriant, plein d'humour, chouette avec l'équipe autour de lui,

c'est bon de levivre, ce moment fort de fort d'avant les fêtes,

comme c'est bon,

AUCUN EFFORT NE FUT VAIN, et engage à poursuivre la voie qui s'est bellement tracée, parce que de belles portes se sont ouvertes sur ce parcours hyper rude, et hyper long, qui se poursuit. encore dans levivre, pour le meilleur.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.