Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 18:41

...

C'est impossible de rester insensible devant la tragédie d'Haïti, de ne pas penser à ces innocents ensevelis vivants, c'est atroce de vie, c'est insoutenable d'impuissance d'Humain limité,
et pourtant, il faut se garder en vie, néanmoins, se faire du mal est inutile.

Que ce drame incommensurable remue des consciences et des belles énergies, pour aider TOUT VIVANT, là, au plus près, et là bas, ou en tout là bas, selon les possibilités de chacun.

Chacun mérite de vivre, vivant, sa dignité d'être Humain, accompagné ou accompagnateur, selon ses forces.
Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 11:06

...

Songer à quelques jours, ces quelques jours de tant, à s'envoler ses ailes de papillons de bels, dans la beauté se vivre de pur amour vivant., les rêves les plus fous, vibrent leur essentiel, de se sentir vivant, dans un regard aimant.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 10:02

...

Il fait un beau ciel bleu magnifique, dehors, et comme c'est bon de s'envoler par la fenêtre du second.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:50

...

Il y a des hivers plus froids, plus longs, plus douloureux que d'autres, et quand la maladie prend possession d'un corps fragilisé et fatigué, avant l'hiver, elle prend toutes ses aises.
Avoir revu le docteur il y quinze jours, ne suffit pas encore, une sinusite siège depuis une semaine, et les migraines sont fatigantes, et la température est encore à 38° ce matin, il faut encore consulter.

Un corps épuisé de batailles menées, a bien du mal à être en état de combattre encore, les virus qui traînent, faut croire. Mais quand le mental tient sa route, c'est déjà cela, de bel vivant.
A devant, à s'extraire, en corps dynamique.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 09:20

...

Elle est belle cette prise de distance, cette vue qui se repose après avoir tant vu, c'est bon de marcher ses petits pieds en départ de ce matin, dans le petit bourg charmant,
il me vit, tellement, ce bourg rural, le temps passe doucement, tant semble s'être figé il y a quarante ans, et plus encore, dans certains quartiers,
la vie elle prend tout son temps pour se vivre,
loin des exigences, loin de la vitesse, loin des voitures,
ici, le temps se respire, si tranquillement,
c'est une immense chance d'avoir choisi de prendre ses petites radicelles ici, le sac à dos des racines du Nord est posé tout tendre, c'était la vie d'avant,
cette vie,  Aujourd'hui, elle est belle,  doux frissons de belles aises, de respirations tendres câlines, au plus profond,

je t'aime

C'est émouvant de le marcher son temps, sans que le poids des années pèse, encore,
bien au contraire, le temps allégé donne des légères ailes, pour s'envoler dans le ciel, comme ce matin,
un ciel haut si grand si bel bleu, ouvert, lumineux,
comme il est joli d'être ici, posé sur le sol, à se vivre ce ciel immense de bontés,

sur mon bel fil romantique du temps, délicat si bel d'amour dedans.
Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 13:44

...

La tête des narcisses, c'est déjà le Printemps,IMG 5434

 

 

IMG 5435

le bourgeon du lilas, cela sent bon de bon, bien à l'avance, son coeur,

 
Vivement le Printemps!

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 13:11

...

L'oeil se cile douceurs sa pupille, en se penchant, vers les petites têtes des narcisses, les premières à venir, dans ce petit lieu d'Ouest, leur premier Printemps tout jaune.

Et le petit oeil il grandit si peu encore, il s'émerveille tellement devant cette petite verdure, qui sort du bulbe planté, c'est tellement beau,
de vie, dedans, qui perce son vert, de bel vivant.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 11:06

...

L'atrocité de la vie, peut mener trop à se taire, à un silence cuisant,
c'est bon de forcer le barrage, sans jamais s'arrêter de clamer,

pour que *plus jamais, plus jamais, plus jamais,

d'un bel espoir vivant.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 09:24

...

Osciller son fil de vie, 
tour à tour en présence et absence vraies,
vraies de vraies de chairs ou virtuelles,
métronome un bel chemin,
dans le sens de la vie.

On ne peut pas toujours être en présence, pour l'autre,
et tenter s'oser rester au plus près de soi, en présence,
reste un défi constant,

c'est en prenant soin de soi,
qu'on peut aimer les autres.

Repost 0
Published by Annick
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 08:56

...

C'est la vie qui grandit,
qui nous grandit,
tellement,
dans la force de l'instant,
qui offre son meilleur,
son douloureux aussi,
en se trouvant encore,
chaque jour, différent.
Repost 0
Published by Annick
commenter cet article

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.