Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 15:25

...

et elles me font sourire

elles sont neuf sur la table

en silence me pèsent

d'un je t'aime si tendre

dans la délicatesse

la grâce d'une arabesque

d'une main sa voltige

dans cet air si précieux

de little home en paix

l'instant est délicieux

Repost 0
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 08:46

...

Au centre de la table,

les douze roses blanches dans le petit vase,

sont très jolies,

elles engagent à respirer l'air du dehors,

des souffles possibles, aujourd'hui,

mais quels derniers mois si lourds à batailler,

ce qu'il en reste est léger,

c'est juste bon d'être serein, d'y être arrivé,

à ces ondes plus délices paisibles,

gorgées de leurs douceurs,

les amours leurs cerises, toutes rouges dans l'air du temps.

Alors, le rêve, les espoirs, de respirations libres possibles,

c'est devenu essentiel.

Repost 0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 19:33

...

QUELLE JOURNEE je t'aime,

et d'avoir envie de partager ceci, de la revue Mozaïque de l'APEI,

Mai JUin Juillet 2016 N0 33

 

-

de la présidente...

ET JE LA CITE:

* dans son nouveau projet associatif, lAPEI met en avant *l'inclusion plutôt que l'intégration pour des personnes accompagnées.

 

*dans un monde qui bouge, dans un environnement en constante mutation, l'APEI Ouest 44 offre aux personnes accompagnées protection autant que nécessaire, mais aussi et surtout des moyens de compensation, leur permettant le plus possible de gagner ou conquérir le contrôle de leur vie dans une logique d'auto-détermination.

-

LA VIE ASSOCIATIVE:

Harmonisation des projets personnalisés d'accompagnements ( PPA )

Le chef de service rédige le projet en prenant compte des avis de la personne et/ou sa famille

La personne accompagnée, son représentant légal, le référent et le chef de service signent le PPA

 

et OUI Ô que Oui, mon fils chéri tu assuyé bien des plâtres,

MAIS MON CHERI TU AS OUVERT LA VOIE POUR D'AUTRES,

je me devais d'AGIR, être grillée, par un temps, obligée de rester sur le paillasson,

car quand je vois ce tapis rouge offert par tous les pros des ESAT et FOYER D'Hébergement, en Septembre 2016, je suis en vertiges, c'est si bon,

et puis, ce chemin innovant dans le RESPECT EN AMOUR EN BONTéS DES PERSONNES ACCOMPAGNéES, je m'incline devant eux, je leur tout,

 

de CETTE VIE QUE J'aime, et qui ce soir brille en glouglous, et en pétales blancs si délices silences au centre de ma table, dans mon coin lieu de vie, mon écrin, ma tendresse,

mes amours en partages, *d'un je vous aime bel, c'est ma façon d'aimer.

 

Repost 0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 19:23

...

Il y a ces soirées qui se vivent de beaux restes, *déjà les glouglous des coupes de champagne,

à le fêter ce jour mémorable de bel apaisement, de délivrances,

un matin assez speed par alentour avant le RV trimestriel avec le dr psychiatre, à 11H 30, qui trouve le jeune homme *EN OUVERTURES,

ah mais oui que oui, et je m'incline, merci mon ciel pour tes soutiens, et ceux que j'aime,

des pistes de travail encore, bels sens tous de sens,

et puis ces incroyables,

-

on attend dans la salle d'attentes, et la psy du Centre Recherche Autisme vue à ANGERS à deux formations, sort de son bureau tout neuf, il y a un mois, une dermato, à sa place,

elle et une autre psy neuropsy, ouvrent ce cabinet privé, dans le même espace que le dr Delouvrier si exceptionnelle en AUTISME,

je lui demande, elle me dit qu'avant psy à 100% pour le CRA, et à présent, 70% pour le Centre Recherche Autisme et à 30% en libéral pour accompagner,

j'étais dans sa toto, il y a un mois, pour rejoindre le restau des mins d'Angers,

yaouh, et comme on s'apprécie, c'est beaucoup de joies, de lui présenter mon fils,

-

et puis à la sortie du RV, un autre ciel de réel,

la dame spécialisée aux méthodes ABA, assise à côté d'elle à Rezé mi Septembre, qui est en mouvements de partout pour créer un lieu de vie, une maison, cinq chambres, un encadrant...elle habite Couëron,

elle a deux fils autistes, je dis bonjour à Sacha, le second est aux toilettes, et mon jeune homme pressé de ressortir dehors,

QUI NE CROIT PAS AU CIEL, après ces pas de hasards, mais des rencontres à *les vivre!

-

je prendrai RV avec la psy magique,

et avec ses suivis orthophonie, psychomotricienne, psychiatre, psychologue,

et ESAT, SA ESAT....

-

mon fils,

ta mère est femme d'abord,

mortelle c'est fort certain,

et pas irremplaçable,

de belles relèves me rassurent,

mais en attendant...je me vis

je te vis

car vivante je suis,

QU'EN AMOUR!

 

Repost 0
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 22:12

...

Le coeur bien trop éprouvé va un peu mieux,

il se calme, le chenapan, mais pourquoi donc il aime autant?

Repost 0
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 22:02

...

Après deux jours et demi si lourds,

quand j'entends ma mère au téléphone,

une fibroscopie ce matin, pas de tumeur,

et quand elle me dit avec sa voix fatiguée et si belle,

*je ne souhaite plus de radios,

je veux rester à ma maison,

je vais m'en aller tout doucement...*

-

il n'y a pas de mots pour le dire,

juste ses mots à elle les écrire,

-

et cet incroyable ressenti,

d'être épargnée de trop de souffrances,

de souhaiter ses souffrances à elle, stoppées.

-

Après deux jours et demi si lourds,

quand j'entends ma fille, sa petite fille malade,

une cousine venue deux semaines, la nourrice en vacances,

et quand elle me dit avec sa voix remontée

*je t'avais dit qu'elle était en vacances...*

-

il n'y a pas de mots pour le dire

juste mes mots dits à les écrire,

*tu avais demandé début Mai,

pour la garder une semaine pendant les congés,

pour la garder une semaine aux vacances de Novembre,

et je t'avais dit, que peut être pour les grandes vacances 2017,

une semaine c'est bien trop long,

pour moi c'est encore pas simple et je recherche des aides...

je viendra quelques jours, dès que je peux!

-

OUI, à très bientôt,

je viendrai, promis, dès que c'est possible, je dis,

ma liberté au compte goutte me pèse de plus en plus!

peut être est ce les trente années qui pèsent finalement,

mais quand je le vois ce soir,

quand je vais le conduire à son RV avec la psychomotricienne,

mais comment pourrais je l'abandonner?

je vous aime, et je l'aime tellement...

Repost 0
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 20:43

...

Parfois la tête peut se bloquer sous la pression de tant,

trois jours leurs si féroces, entendre l'incroyable,

quand alentour se dit irréprochable,

-

la vie une route de regards, leurs tendres leurs jolis,

à partager à deux,

-

parfois des vues différentes offrent un chemin fort beau,

-

mais quand une vue écrase pour se garder le pouvoir,

c'est vraiment très vilain.

 

 

Repost 0
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 21:20

...

sans connexion, mardi matin,

en connexion pas toujours possible, lundi soir,

ce câble réparé me dit le technicien sur ma messagerie hier après midi,

et pourtant la live box ne démarre pas,

et étrange, une connexion possible, orange wifi, sans entrer avec la live box, c'est déjà çà,

-

et mardi de me renseigner,

et mercredi d'hésiter,

et jeudi d'acheter un portable tout neuf, au goût de liberté jolie avec Internet, changement d'opérateur, ce fut si dur sans téléphone portable in home, La Poste Mobile avec un réseau têtu et parfois impossible quelques jours

et je serai joignable et pourrai joindre par mail...si la livebox défectueuse

et ce désir d'être accessible,

et cette soirée qui repose, que je n'en reviens pas de tout ce brixmix depuis cinq jours.

-

opérationnel demain entre 11H et 15H, ce nouvel outil de VIE...

-

j'ai hésité des ans, et puis je me suis lancée dans le souffle du vent,

pour voir où il m'emporte...jolies bises de vie.

-

c'est bon de s'extraire de son système ronronnant...

renaissance!

-

c'est bon d'avoir les forces pour ré-Agir pour le bien de soi, en faim de VIE

Repost 0
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 19:46

...

C'est incroyable cette force qui m'arrive ce soir, c'est inattendu encore,

c'est tranché,

nul besoin de la dame des mardi et vendredi, j'assurerai les deux mardis suivants, juste la nécessité pour ensuite...si cela est possible, sinon, loin la panique, y'a pas de panique, je vais me le constituer ce réseau plus qu'indispensable,

d'ailleurs, personne n'est irremplaçable, dans tous les domaines,

et puis, mon  fils autiste a l'air de suivre ce cours d'agitations, soubresauts que la vie lui offre,

et...

besoin de la dame un vendredi sur deux, j'assurerai l'autre dans un premier temps, puis j'espère trouver vite un second relais,

*c'est hamais bon de mettre ses oeufs dans le même panier,

mais qu'il faut être bien naïve et bête, d'imaginer que quelqu'une a de l'affection pour mon fils,

-

c'est tout étrange de ressentir ce qui se passe aujourd'hui, avec elle,

plus d'affectif, cassé, déçu, une faille béante, juste une professionnelle et je suis d'abord la tutrice de mon fils qui paie sa prestation de services à son employeur,

un trio c'est trop lourd,

-

et comme la DGES me dit que c'est possible de repayer par chèque emploi service, ils ont eu des soucis avec des prestataires, CELA ME PARLE!

-

Place à mes rennes de vie, j'aime choisir pouvoir faire seule!

Ce fut obligé de se soumettre à la DGES il y a quatre ans, avec l'exigeance d'un prestataire.

-

et puis quand un sms en retour, pour la dernière dame qui a démisionné, je lui avais proposé de soumettre ses capacités au siège,

et puis quand son sms en retour, je ris, je me dis que,

MAIS COMME JE SUIS NAÏVE....

elle souhaite uen création de poste précise pour elle!

-

MAIS DANS QUELLE MONDE ON VIT!

Je m'aime alors cela va. Pas parano, mais devenue bien plus en OEIL OUVERT à tenter voir et découvrir au plus juste...

allez j'y crois de moins me planter en visions...

et si j'avais larguer mon trop plein de bontés pour les autres...

PEUT ËTRE?!

je garde la bonté pour beaucoup, et prête à expédier les méchants au quart de tour. Hugh.

-

c'est bon de *l'écrire!

Repost 0
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 07:39

...

Quatre jours si pleins bien trop pleins, mais essentiels, encore une fois,

à *lesvivre en plein dedans, à prendre distance en pensées, pour ne pas se perdre,

-

un mardi matin sans connexion, orange, puis un technicien qui découvre un câble hors d'usage dans une boîte de fils extérieure dehors, une panne semblable dans le Nord, la connexion depuis hier soir,

et entre temps,

la démission de la nouvelle dame auprès du service d'aides à domiciles, au sujet de sa rémunération, trop qualifiée, et pas payée, se voir en dehors sur Nantes, pour s'entendre sur ce qui pourrait être mis en place, un long temps ensuite à grignoter prendre distance m'alléger pour me décanter, m'envoler encore,

la service d'aides à domiciles hier matin, la précédente dame revient ce vendredi...

gloupsyoupsdevroum, faut quand même avaler, puis envisager, agir réagir, puis re lâcher prise, prendre soin de soi,

-

j'avais rêvé cette reprise de Septembre si légère, puisque tout étaitait cadré, bien positionné, il restait juste ces trois essais en séance classique d'aquagym, finalement vécues superbement par lui, il a son inscription...

et puis, il y a cinq semaines, patatras, l'appel de la société de services, pour avertir d'un changement de personne, a tout brisé, émietté, mon apaisement libéré,

et à connaître ce déboulis, ces fratras encore pour que l'aidante que je suis, puisse aussi se faire aider, soutenir, remplacée puisque ma liberté m'est chère, inestimable, si précieuse, bien plus appréciée sans doute que celui qui est libre de libre complètement...

LUMIERES ce matin, après quand même un sacré noir de noir hier midi sur Nantes,

mais dans quelles voies je pars, je prends, je me laisse guider? je tiens les rennes?

UN PEU DES DEUX...surfer sur un terrain labouré, semé avec amour le plus possible,

cela devrait donner de belles récoltes...

et puis, aussi, mettre plus d'outils de communication en place pour mon fils...

et c'est le coeur à l'ouvrage, et c'est l'épuisement aussi, et c'est l'envol aussi, et c'est le besoin de me poser ce week, peut être, pas possible de me projeter...l'envie de vivre la précieuse seconde...

et aussi cette mise en place dans les trois ans, plus concrètement, pour l'après le parent, je sais bien trop que je suis mortelle.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.