Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 17:05

...

IMG_7144.JPG

 

 

La salle de la boule d'or....des exposants...le pas gagne son stand....comme c'est joli d'eux..leurs oeuvres pour Noël...de vrais cadeaux en fête avant l'heure...tout de vrai...des bracelets...des horloges....plateaux...écharpes..confitures..l'étal sautille ses bontés...les yeux apprécient cette danse sur nappe blanche...le coeur palpite...c'est bon....c'est chaud....c'est vivant...

 

 

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 09:47

...

Tout simplement vivre, mais comme c'est délicieux, de se sentir vivant, pas dans le bouillonnant des faits parfois incontournables,

mais bien plus dans ce coulis tout tendre, dans ce surf en glisse jolie,

 

sans tournis, sans agitations,

juste dans le calme, la paix, l'aise de s'entendre respirer délicatement,

 

dans l'élégance du temps qui permet ce bel cadeau du ciel à se vivre sur terre.

 

Le ciel est bleu, sans nuages, comme c'est joli, la Toto va se frimousser son nez, calme son énergie juste pour se vivre plus encore, se danser son bien bel libre état d'être,

 

comme c'est grand, comme c'est vivant, comme c'est palpitant sa paix, comme cela valait le coup de traverser Ô temps!

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 09:06

...

Au réveil, il me semble bizarre ce temps, en dehors du vécu en autisme depuis vingt trois années,

pendant cette semaine de stage temporaire en foyer  le soir et ce week, pour lui, mon fils,

une part de ma vie me regarde me reposer, vivre, user de liberté sans horaire, sans patience à user,

je me contente de vivre, tout simplement,

 

je sais que tel est son projet à venir, j'espère qu'il est heureux,

 

des rêves du temps passé, de la nostalgie par endroits, des oufs de ce qui est derrière pour d'autres parts de vie,

 

un changement de région, le cap vers sa vie pour lui à mon fils autiste, tout quitter, laisser derrière, des défis insensés, qu'il a pourtant fallu vivre, pour trouver les meilleures quelques parts de vie,,

 

et sa place réelle pour lui, en ESAT SACAT,

 

mon nouveau lieu qui me vit, ici, m'étonne encore mon chaque jour,

 

on y est arrivé, presque, encore cette place en foyer de semaine à obtenir,

mais déjà cette gâterie d'aises, après de rudes traversées à travers un tel flou dans l'espace temps, son passage douloureux choisi obligé, pour penser toucher aux beautés de vie, aux meilleurs bels sens à parcourir encore,

 

encore,

 

et le soleil dehors incite à sortir,

 

et une exposition des travaux de Sacat à aller jeter son oeil doux,

 

et je vous aime chacun par vos mots posés pendant ces dernières années,

 

et pour tout cela, tout contre nous, 

 

et je vous embrasse!

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 08:56

...

Les deux autres iris bleus se sont croqués aussi, ils se posent à présent les tiges des tulipes jaunes.

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 17:33

...

Des pas dans l'escalier...une tulipe courbée....elle se repose son temps sur un iris charmant...un verre de jus d'orange...la cuisine son chaud...ses couleurs de la vie...et déjà la remonte....au bout du couloir la petite lampe en corde son support...sur le bureau d'écrire....l'ordi son oeil ouvert...le radiateur ronfle..le volet s'est fermé..belle douce intimité...dans le vrai d'exister...tout contre soi son contre...à lire et à écrire...en paix de son vivant...d'un amour...tellement.

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:57

...

Les iris bleus sortent de leurs coquilles, les tulipes jaunes qu'est ce qu'elles sont jolies, l'ensemble me vit.

Et quand on se croise nos ondes, que les frictions si douces, le petit corps frémit.

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:53

...

Il y a eu une fondation
La création des hommes
Ils vont le rebâtir
LEUR MONDE
Puis tout anéantir

La vie son éternel recommencement
Qui occupe la voix de l'homme
Car il s'ennuie bien trop

Et pourtant le grain de la vie
Cela maintient vivant

 

déposé chez http://www.jeandler.blogspot.com

 

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:39

...

Loin, à l'horizon, le soleil se couche doucement, c'est beau, comme c'est beau, cette ligne de jaunes colorés, le petit bureau posé, devant, regarde en se pendant, il fait chaud il fait bon, les petits yeux se gratouillent les ombrelles, il est déjà son mi décembre,

le temps passe son vite, tellement, et pourtant,

la lenteur le fait vivre, son arrêté souvent en souffle suspendu,

dans le Ô de l'amour, son tout dedans,

la palpite du temps, cette émotion de vie, à même la vie, c'est grand comme c'est grand,

 

la vie,

son humble souffle,

tu me vis.

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:32

...

Où est Noël?!

Je ne le vois pas!

Mes yeux aveugles

Voient pas les trucs

Ces machins choses

Ce rutilant tout cet argent

Mon petit panier passe

A côté son simple de lui

Il est dans l'air

Ce temps de Noêl

Depuis lundi

Mes ondes libres

Cela fait du bien

Il était temps

Plus de court circuit

Pétage de plomb

Noël son zen

Amour la paix

Sérénité

Le souffle doux

Folie sa tendre

 

déposé chez http://ossiane.blog.lemonde.fr/

avec même la faute recopiée avec Noêl son accent circonflexe, à la place des flocons de neige!

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:29

...

Des feuilles quelques unes
Certaines s'offrent à la lune
Avant le nu de son coeur
Devant toute cette douceur
Son encre chouchoutée
Ecrit le verbe aimer
Dans ses belles odeurs
Sans aucune douleur
Les yeux sur son nuage
Et il n'y a pas d'âge

Aimer tout simplement
Dans son ravissement
Avant que l'hiver rude
Les beautés il dénude

Bien que aimer vraiment
C'est ce par tous les temps

 

déposé chez http://voirouregarder.typepad.com/voirouregarder/

 

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.