Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 13:27

...

Remuer les croyances, abattre des clôtures, pousser encore des portes, ne pas s'arrêter en chemin,

lutter de belle lutte, ses mains douces ouvertes, le visage tendre offert sans haine, sans violence,

 

car il en faut du temps,

pour l'écouler son temps,

des années telles passées,

 

on est dans cette période,

où bien sûr qu'on le sait,

parfois, mais pas toujours,

qu'un bel accompagnement,

il permet des miracles,

dans le faire, chaque jour,

ensemble, vers le meilleur,

 

à bas, que les médicaments,

même si utiles parfois,

mais il n'y a pas que cela,

 

il faut de la sueur, du sourire, des mots,

devant, une tête pensante,

qui happe le potentiel,

le propulse bien plus haut,

 

chacun peut s'élever,

 

et ne pas baisser les bras,

c'est l'honorer la vie,

lui permettre d'éclore,

en corps, encore,

 

en douceurs, en tendresses,

en goûts de vivre, *levivre,

 

chacun est responsable,

de son petit alentour, au plus près de tout près,

d'un proche, un peu moins proche,

 

et quand de la vie sauvée,

laisse des joies immenses,

chacun est le garant de sa vieillesse paisible,

gratouiller de la vie, l'explorer, la chercher,

c'est un sort grand d'Humain,

qui humblement se donne de ses forces intérieures.

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:57

...

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:45

...

La jacinthe ouvre quelques pétales de rose, sans odeur encore,

dehors, les verts se laissent voir, mon coeur gratouille ce sol aimé,

 

la vie,

son tendre,

sa vie,

beautés,

de vie,

que j'aime,

 

que j'aime donner.

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:30

...

Et comme la bonté du temps, Aujourd'hui,

c'est bon de s'y trouver en beautés, plus en corps,

quelques gouttes de parfums, les lobes d'oreilles, la nuque douce,

un délice de potage, des carottes, des poireaux, l'éclat de la peau,

se remuer ses aises, papillonner ses ondes, le petit séjour son complice,

 

la musique,

elle,

à se donner d'aimer,

 

tout en se protégeant,

le prendre soin vital,

 

c'est bon de se vivre l'instant,

 

pour l'insuffler à d'autres,

dans des temps difficiles.

 

La vie, son cycle, ses hauts ses bas, quand on aime tellement.

 

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:06

...

Les petites perles de joies courent de branche en branche, le petit bois, fort paisible,

le temps si doux son tendre,

 

je vous aime,

 

c'est que l'année derrière, il a fallu tant navigué dans une brume telle, parfois,

 

ce temps clair ravit, donne de la lumière, de la paix, de l'amour tranquille,

 

c'est si bon, de ressentir tout ce bien être.

 

Et c'est pas une chance, loin de là, il a fallu pagayer dur, si lourd, si tant de tant de tant, que la musique ventile ses ondes, que les bras se dansent, que le corps se libère plus encore et se sent d'un léger, tout ce bien trop est derrière,

 

que vive le présent, au goût de son réel, qui permet de connaître et de le serrer tout contre, l'amour en tout dedans.

 

Et quand son chemin redevient plus simple, respirable, évidemment de tellement, que mes souhaits vers d'autres, que vos sentiers s'allègent, qu'envols de papillons, que délices vos êtres, qu'en chairs de vie partage, que vos pensées rencontres,

 

je vous aime.

 

Et ici, je souhaite, un lieu bel de rencontre, bien plus encore quand les doigts ne savent plus taper, qu'ils sont épuisés de vie à se donner, je les comprends si forts ces ressentis d'être,

un lieu de paix, un lieu de partage,

un lieu d'amour, tout simplement ma vie,

 

je vous aime.

Repost 0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 14:16

...

Il y a de la lumière, dehors, beaucoup, beaucoup, la vie offre ses beaux éclats.

Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:09

...

Et je clame, une fois encore,

que pour souffler en vécu d'autisme,

il n'est pas primordial de se mettre à distance de l'autiste, des heures et des heures,

 

ce qui compte vraiment le plus,

c'est un accompagnement *riche porteur attentif, qui apaise les tensions, consolide l'estime, renforce les acquis, de l'autiste,

 

on a enfin trouvé cette personne, hein, mon fils!

 

et cela remet bien plus encore en lumière,

comme l'accompagnement précédent, un gardiennage un peu stimulateur, était devenu, *le laisser partir dans tous les sens,

il ne suffit pas d 'avoir un besoin d'argent qui peut donner de la bonne volonté au départ,

un jour, tout cela disparaît....bref, on est sauvé du pire!

 

Un mauvais accompagnement est nuisible pour l'autiste,

et épuisant pour le parent qui doit mettre les bouchées doubles pour re*montrer les bonnes directions!

 

MERCI DE CONNAITRE CE SUPERBE ACCOMPAGNEMENT, CE VRAI TRAVAIL QUI COMMENCE,

 

à voir devant ce café à 16 H, si l'autre psychologue, formé en vécus d'autistes adultes, pourra être, lui aussi, performant, au top!

 

 

sans oublier de vivre!

CAR J'AIME VIVRE!

 

rire

danser

partager

découvrir

avoir le coeur qui bat

 

DE VIE!

 

Je vous embrasse, si votre chemin plus douloureux en ce moment! fort de fort!

 

 

 

 

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 20:03

...

Il semble encore une fois, sauvé, mon fils autiste de vingt quatre ans,

 

je remercie ma santé,

 

alors....

 

IL Y A LES AUTRES AUTISTES, je ne peux les oublier!

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 19:47

...

Voilà,

on rencontre le psychologue demain après midi, à 16H, à St Nazaire,

c'est incroyable de vie, il semble lui aussi bien connaître l'autisme enfant, ado, adulte.....

 

Vive ce café demain, yaouhde pouf de ouf!

 

Mon fils de bientôt 24 ans, le mois prochain, semble sauvé encore,

trouve encore cet accompagnement essentiel pour le guider vers son meilleur,

 

 

D'abord, sa vie à venir, c'est essentiel! son bien être! son devenir!

 

Et une telle envie en moi de remuer des sens, des âmes mortes, des pouvoirs abêtisés, des argents gaspillés,

 

oui de oui, c'est fort de fort en moi! hugdehugh!

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 09:16

...

Le soleil perce dans le bois, de la lumière jolie, tendre, gaie,

un rendez vous sur Nantes oblige à se sortir,

ce sera une autre lumière à se serrer là bas,

 

merci la vie d'être Là.

 

Tu es ma belle offrande, de vie!

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.