Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 08:07

...

A distance,

je serre contre mon coeur Linselles, frappé si lourdement, de ses bonnes intentions.

 

Ce petit bourg du Nord de la France que j'ai si souvent marché avec une amie, fait mes courses, acheté mon pain chez une amie, des cousins encore vus en fin d'année, je l'aime si fort, ce bourg de vie encore assez douce,

il y  avait tant de monde ce trente et un décembre, une file d'attente de vingt minutes, mais une telle envie de l'embrasser, de lui souhaiter bon courage, une année tendre, quelques secondes saisies, eux, si merveilleux, avec leur quatre enfants et leurs trois filles adoptées en Inde, si engagés, dans leur asso,

c'est leur fils, qui vient de revenir du Niger, choqué par le décès *de ses potes, comme il dit,

en  soutenir quelques uns par sms, est ma seule petite possibilité, si incapable de dire en mots parlés,

 

la vie quand elle décourage, casse, brise, tue, les belles volontés, les bonnes âmes,

 

C'EST LA PLEINE HORREUR DE LA VIE!

 

Et quand ma fille aînée, parfois dans des missions sur le terrain, en sols d'Afrique, fort engagée en asso, pour le Mali et le Congo,

à distance,

cela fait du bien, c'est aidant de constater comme l'age vieillissant peut permettre de survivre sans nervosité, sans angoisse inutile, sans pour autant lâchement les abandonner,

 

je suis de tout coeur avec les innocents, les bons, les ceux qui ont envie que le Monde change!

Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 22:05

...

IMG 7422

 

Ce dimanche d'un neuf Janvier, des fleurs de bord de mer, leurs coeurs, et le jeune homme autiste tellement formidable, une mer douce, des mouettes, des gens heureux, le tendre privilège de se sentir en vie, vivant, son souffle agité de belles palpitations, que c'est bon tellement quand la vie donne des bontés.

Je t'aime la vie pour ta beauté!

 

IMG_7389.JPG

 

L'église de Linselles photographiée le 30 Décembre, porte aujourd'hui le deuil d'une terrible tragédie.

Ces jeunes hommes, leurs coeurs, lui en ONG depuis deux ans au Niger, son mariage le week  prochain, son ami,

je ne connais pas ces deux familles,  plusieurs amies dans ce bourg, l'une d'elle, éducatrice superbe qui a accompagné mon fils autiste trois années de si belles volontés de le voir grandir,

on était avec elle, ce 30 Décembre, après ce tour de place, ce tendre pélerinage,

elle était avec les deux jeunes hommes pour le 31 Décembre,

alors, les mots manquent, place au silence, au recueillement immense.

Je te déteste la vie pour ta cruauté!

Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 10:37

...

Quand le temps doux se roucoule, un bord de mer se projette de belle intensité dans le meilleur se vivre.

Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 08:15

...

Dans la cuisine, trois roses ouvertes dans le petit verre, les deux courbées se sont éteintes et sont jetées,

le grand vase luit son coin de table, comme elles sont belles, ces orangées, saveur pulpeuse de l'abricot,

sur le gros coffre, d'autres encore appellent l'oeil, ravissent l'élan, qui tendre se stoppe, s'attarde, bavarde, c'est si joli de vie dedans,

 

la paix  se vit dans son état si grand ouvert qui rassasie, le calme dodu prend tout l'espace, l'être se niche dans ses ondes douces, comme c'est bon de *levivre tellement, ce temps offert dans sa seconde.

 

Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 07:14

...

C'est un cadeau de début d'année,

de se réveiller la tête bien au clair, son calme, sa paix, sa voie ouverte pour le meilleur à vivre,

 

déjà, l'énergie est, et l'envie d'une douche, de cheveux doux lavés,

une pointe de coquetterie, plusieurs,

 

le temps de s'élancer vers la place pour trouver dans la petite épicerie de quoi faire une tarte aux pommes,

 

déjà, la bonne odeur, puis la gourmandise à venir se dodelinent leurs états de bien être.

 

Il fait si tendre en ce début d'année,que c'est bon, ah mais que oui, que c'est bon.

 

Les jolies forces vives qui permettent de maintenir et oser encore d'autres progrès en autisme, et trouvent encore des énergies pour goûter au meilleur de la vie, sans épuisement aucun, c'est merveilleux.

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 20:45

...

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 20:24

...

Transmettre, c'est ne pas s'arrêter de vivre.

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 18:58

...

 *Ensemble de bel entourage tant est bien plus son simple!

 

 

Peu importe le temps, *ce qui essentiel c'est d'avancer, dans le temps, le plus sereinement possible,

 

certains apprentissages, en autisme, prennent des jours, des mois, des années, une vie dedans,

mais peu importe,

 

la vie est faite pour *levivre, son serrement au coeur qui fait tant de bien,

 

alors le vital pour tenir, c'est la force vive, la foi en devant, l'énergie physique,

 

ce matin, c'était parfois en travail de parent intensif mais heureux, et peu importe la fatigue,

 

je mets cette photo, exprès, je l'aime, je suis ma fatiguée, épuisée de fin d'année, mais paisible en dedans, tant de tant, car entre Septembre et fin Décembre, quelle lutte pour reprendre les rennes, pour trouver la meilleure piste possible,

 

ET CELA PAIE!

 

je n'ai plus envie d'écrire longuement pour le moment, je garde mon énergie, mais je peux écrire, que la lutte à tenir, tenue, sans lâcher prise, de belle constance, en nerfs puissants, cela fait des prouesses,

 

cela demande déjà et toujours une attention constante de près ou de loin, de tenter de trouver les outils pour l'aider,

 

C'est un merveilleux travail de vie que de donner de la vie, comme un accouchement qui ne s'arrête jamais!

 

 

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 13:29

...

Ce qui est fabuleux, c'est de pouvoir reprendre les rennes de sa vie,

avec belle énergie douce ferme et déterminée,

savoir que d'autres ont entendu l'autisme, plus près encore,

cela aide, cela encourage,

un parent ne peut faire seul, c'est impossible,

 

il faut marcher, ensemble, sur ce chemin sans fin, en faim de vie à donner serrer transmettre, chaque jour,

 

et pour moi, le vécu est simple en autisme, quand la compréhension est possible, quand le raisonnement attentif après un partage, quand les émotions sont moins envahissantes et ne parasitent pas autant,

 

alors,

 

oui,

 

alors, oui de oui,

 

c'est un petit miracle d'être en vie, d'avoir tenu, d'avoir repris du collier quand plus de garde fin Septembre,

 

VIVE LE CHEMIN TEL QU IL EST AUJOURD HUI!

 

Je mange avec la psy après demain, et elle commence ce mercredi prochain,

 

car je suis fort certaine,

 

qu'il faut cette TIERCE PERSONNE, hors affectif, hors cocon familial, le guidant, l'entendant, la perche, le plongeoir, celui qui renforce plus encore les belles énergies, le croire en soi, l'envie d'avancer, croire, croire encore,

 

MOI J Y CROIS! ma santé *physique retrouvée peu à peu depuis fin Février de l'an passé, permet, je la remercie!

 

Et je souhaite en tout premier une santé physique, déjà, à chacun, souvent le mental suit...

car en santé, on a cette force essentielle, on a cette envie de vivre, on peut partager,

ON EST TOUT SIMPLEMENT VIVANT!

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 08:54

...

Comme son comportement est dans le meilleur, depuis le début de l'année, tout va,

comme le meilleur et facile raisonnement est possible , avec lui,

comme ce temps est beau de bon,

 

comme c'est grand de fort de fort de vie retrouvée, encore,

 

comme c'est joli, de le continuer ce parcours, pour le meilleur de la vie,

 

comme ce  vécu d'autisme qui a tant décapité, cassé, sonné, écrabouillé, encore, en zona à subir en Novembre dernier, qui laissa hébété, dépité, embrouillé, lassé, vidé, mort quelque part, semble tant une vue de l'esprit quand ce vécu est à nouveau dans son plus simple à vivre, à vivre vraiment...

 

comme c'est miraculeux de *levivre si frais, ce temps donné!

 

 

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.