Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 14:44

...

 

 

Le visage réfléchit, repose son chemin,

quel chemin parcouri, qui regarde vers devant,

et déjà...

Aujourd'hui,

à vivre son intense,

si bon de partager en amitié son jour...

les mains offertes ouvertes,

pour accueillir cueillir, des vies et des bontés,

le sourire joli son pudique en intime.

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 13:30

...

Les émotions du Nord se reposent, leurs bels,

elles se ficellent des jolis rubans de soi, tranquilles, et doux,

le petit grenier se monte l'excalier de bois de meunier,

des jolis souvenirs à ranger, leurs soutiens réconforts,

de jolis partages, silence, échanges, quelques mots,

des rires parfois, sourires, de la paix à se brouetter en corps,

on ne meurt pas de se faire du bien,

 

un oiseau bleu me donne à voir, depuis quelques minutes, son joli,

sa tête dodiline, puis il vole, se pose une branche,

les trois jacinthes montent leurs grappes, un léger rose,

l'air est si tendre ses seize degrés, belles promesses, douceurs,

des petits nuages, le bleu, des lectures leurs douces,

attendrie devant ceux qui écrivent et font paraître,

émue, vraiment...

 

Crépitante nostalgique de sa rentrée d'hier soir,

la matinée s'est posée reposée,

les aimés dans leur Nord, la vie ici...

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 10:01

...

C'était il y a quatre jours, le départ, vers le Nord,

et là haut quelle belle aventure longue de vie,

une fois revenus, restent de forts beaux moments,

indélébiles, vivants, comme cela fait du bien!

 

C'est un peu dur de reprendre pieds à l'Ouest,

après ce tendre périple,

alors les arbres s'écoutent,

les pensées en jardin remuent leurs fleurs,

la chaudière ronronne,

 

la vie à l'Ouest, reprend, son cours de vie!

 

Et il espère ce tendre souffle,

que le calme reste,

que tout le dur incontournable est bel et bien derrière!

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 09:44

...

 

 

 

quand l'amour me donne des ailes, malgré tout...

 

 

 

quand le Nord rit son plein...

 

cela donne baûme au coeur

on oublie ses chagrins

la joie brouette ses bons

comme cela fait du bien...

 

 

 

le mal de tête se relâche, entouré de bontés.

Repost 0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 08:34

...

Mon hymne à la vie

Que je t'aime

De mon humble regard

Un sourire

La fleur s'ouvre

Nos regards

Le brin d'herbe ses aises

Un ciel de brume

Son bô

Comme c'est joli

L'apaisement

Quels bels doux temps

Que les revoir mes amours

 

C'est si bon d'aimer

La vie en vraie vie

Dans ses délicatesses

Ses beautés d'être

Petit son humble

Ses petits doigts à s'écarquiller

Ses petits yeux reposés

Regarder le bel côté de la vie

Rend vivant

 

Mes amours de vie

Je vous aime

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 06:51

...

Le petit bois se réveille, des rubans roses et bleus drapent son ciel vivant,

les feuilles se remuent, l'air est si doux dehors, les valises en garage sont prêtes pour un départ,

 

voilà qu'on vit à l'Ouest quand on est naît dans le Nord,

 

et j'avoue que revoir des aimés me suffit de me ravir,

 

c'est ce pays que j'aime, cette région d'Ouest, si tendre si douce si belle, la Nature est si belle,

 

encore beaucoup de feuilles, cet Automne est si chaud, mais un petit col roulé s'est sorti vers le Nord,

pour la première fois des boots, parka plus chaud,

ici, encore souvent, un parka sans les manches se suffit d'être mis.

 

Le jeune homme autiste et son calme, pour le moment en bas, espérons que cela dure!

 

Un jour après un autre, chaque bel à s'offrir, à se cueillir joli le plus bel de la vie!

 

Le rose plus dilué, c'est déjà moins joli, et pourtant c'est encore fort beau,

une carte postale derrière la porte fenêtre.

Et une feuille passe, emportée par la bise, toute à l'lhorizontale, portée par sa journée.

 

Les mains s'ouvrent leurs pleines, récoltent le bleu du ciel, déjà le rose glisse vers le Sud,

 

Ô comme ces rubans beaux je vous les offre pour le week, vous le souhaitant bien bon, croustillant de vraie vie, fort tendre sans le rude.

 

J'emmène dans mon coeur,

vos doux mots, mes amis,

et puis l'entretien surprise de la chef de service de l'ESAT SACAT, hier à 9H, comme je le dépaosais,

et puis l'appel téléphonique du chef de service du foyer, aimable et soutenant.

 

Je brouette ce tout cela, sans aucun le moindre effort, c'est si bon du soutien, de l'attention, des solutions qui se pointent...

Et les ailes s'ouvrent belle grâce, s'envolent leur île en ciel, où l'amour pur et bon, est son engrais vivant.

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:04

...

Après des chocs puissants, c'est souvent l'après choc, l'être se sent vidé,

arrive ce petit soir la force de remonter, la valise bouclée,

l'envie de voir de vues, le frère et ses deux soeurs,

 

je suis émue devant, la vie telle puissance, et chacun son petit!

 

ALORS AIMER AIMER, se raccrocher à un fil de pur joyau son bel,

c'est une chance de vie, de rencontre jolie qui reste Là à vie.

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 21:35

...

Le bonheur

C'est toi

Juste mes yeux te regardent

Et déjà je me vis

Les pores s'ouvrent plus

Le petit coeur bat son flux

C'est tellement que toi

Ton regard bienveillant

Humain à fleur de peau

Quand d'autres ne voient rien

Tu vois tant l'invisible

 

Que ce week soit heureux

Je me l'espère aussi

 

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 19:41

...

Dans désespoir

Il y a déjà ESPOIR

Et puis en plus

Il y a DES

Et des espoirs

C'est tant

C'est déjà Tellement

 

Mon AMOUR

JE SUIS

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 16:36

...

Le baillement s'étire, le petit bois repose, une main dans les cheveux, l'étire fait du bien,

avant d'aller le chercher, de remplir la valise, le strict l'essentiel, pour se couvrir son nu,

et vivre au cours du temps, ses soeurs en Nord de France,

en mère éparpillée, de son Ouest en Nord,

 

le dernier tour du jardin, des fleurs sont encore belles, comme il fait son doux,

la saison n'est pas celle, c'est un printemps d'automne ou un automne d'été doux,

 

la paix a fait du bien, tout au long de ce jour, des gens, des petites roulades,

sa caisse à la toto a ses six planches ouvertes, pour capter l'oxygène,

une pause sur la place, la vie se vit sa vie,

les oiseaux dans le bois, les feuilles sur le trottoir,

 

demain on est dans le Nord, sans réelle émotion,

ici se vit la vie, au plus près de ma vie,

des beautés, un ralenti paisible,

 

j'apprécie ô combien dans ces temps difficiles,

dégagée d'inutiles, juste la vie de tout de contre, la vraie vie fait du bien!

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.