Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 20:50

...

La Toto revient sur deux roues de son escapade sur Nantes, son RV de 18h,

puis sa Place Graslin, une omelette champignons, champignons, persil, une Pam, des idées roucoulent la tête,

quelles chances que d'être là, encore vivante,

ses huit heures et plus, la place si belle ses lumières, du monde, des rires, la fête qu'ils se font ou ont ils l'air en fait,

c'est doux, c'est tendre, la demi lune là haut,

longtemps elle la regarde, sa part manquante...

et la route du retour, des flashs passés reviennent, mais comme le hasard n'existe pas...

-

il y  a plus de quarante ans, son passage à Aujourd'hui Madame, la Toto elle sourit,

et à la même période son tournage d'un court métrage en cinéma amateur sur Wattrelos,

et elle se dit que si elle osait,

elle peut oser encore, et bien plus, dans la force de l'âge et cela sourit ses pneus usés de visionner tout cela,

alors cela promet une belle fin d'année, pleine de projets en plus,

des groupes de travail avec le CRA Nantes et Angers, et elle a même laissé un mail au CRA de Lille, on ne sait jamais...

le travail sur des recherches de répits possibles, avec l'assistante sociale et la psychologue de l'APEI...

elle s'imagine, elle se projette à un micro, devant un objectif,

CELUI D ETRANSMETTRE,

de parler de dire ..

puisqu'elle s'est fait le voeu d'un désir bel profond de ne pas s'arrêter, une retraite cela tue,

des bels crés vivants cela remue les sens, et elle aime partager aimer oser LEVIVRE!

faudra juste éviter le burn out...on ne sait jamais, il faut *levivre pour savoir où sont les limites de sécurité de respect de soi, de croquiner un petit brin d'herbe, se câliner aimer aimer...

Repost 0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 15:15

...

...
......
...

Avant de partir vers Nantes, des incontournables, et aussi, de la fatigue à reposer, cela fait du bien de s'écouter...J'ai tant rêvé il y a trente ans à des respirations des souffles de la liberté jolie en matières que de *levivre...

Les roses jaunes dorment, les vertes sont jolies, il fait bon en tout dedans, apaisée, après toute cette route, obligée, ce fut impossible de l'abandonner en chemin, mon fils autiste de trente ans, dans un institut sans rien savoir ensuite...

Là je sais, les ESAT SA ESAT et le Foyer d'Hébergement sont ouverts, et déjà tant pour des vrais partages pros parents personne en situation de handicap,

cela commence à bouger plus encore,

une grosse semaine en labeurs dans les bonheurs d'aimer, la semaine prochaine, alors cela m'envole bien à l'avance...

Et puis, mes douces nostalgies me parcourent et c'est bon...

Repost 0
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 20:22

...

Merveilles de ce charivari

Pour Le Grandir encore

Mon fils autiste à vie

Et de ne pas céder

A une pensée out

Et de me transpirer

De me sentir fatigue

Ô comme c'est bon

Ensuite

De voir ma résistance

La sienne

Notre conflit

Pour le Bonheur de Levivre

Loin d'un cadre bancal

Si bon de s'exister

De belle liberté

Dans la beauté de vivre

En bontés d'EXISTER

Repost 0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 21:16

...

Enchantement d'une soirée douce,

les roses jaunes sont si jolies, le silence,

les petites étoiles clignotent, les trois lampes veillent,

le petit être n'en revient pas, de se ressentir si calme,

après ces mois de cette année là, de ces ans tout en Là,

richesse des gigotis à concocter créer des projets sur table, en actes,

Noël bientôt,

le Nord encore après Paris,

ma mère au bout de son fil, ce soir,

un érysipèle, il ne manquait que cela? à sa traversée de maux immenses successifs,

qui lui retirent *levivre, de plus en plus,

c'est horrible à accompagner, et pourtant il le faut,

je ne peux pas fuir sa voix, ses mots,

je ferme les yeux et me recueille en cet instant,

sa mort on a en tant parlé à nous deux,

que je l'attend avec elle, que je la souhaite,

pour que sa délivrance,

et pourtant je sais bien que cela m'éprouvera,

quand m'aime, car quand on aime, on aime,

et qu'il me faudra un temps plus ou moins court ou long,

pour m'adapter à ne plus la voir, dans leur maison,

une formation Angers la semaine prochaine, encore,

et tracer vers le Nord, pour l'accompagner de vrai,

le téléphone, c'est pauvre, c'est peu,

mais c'est quand même un peu de bontés dans des mots,

je m'incline devant ceux séparés à des mille,

qui sont privés de leurs aimés...

car même si ils sont Là,

serrer une main, embrasser, se regarder,

c'est ce qui reste de plus beau au monde,

d'amour deux dans...

 

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 22:55

...

La présence d'un tel manque, si habité de tant, c'est si précieux si fort si vivant si aimant...

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 22:33

...

En y réfléchissant bien, dans un vécu en autisme

il manque pour le parent, ce temps de libertés de vivre sa vie d'envies, de dix quinze ans,

que les familles dites normales, peuvent connaître,

quand leurs enfants, ont vingt à trente cinq ans,

un enfant quand il vole des ailes, comme cela doit être libérateur,

-

dans un tel parcours ici,

le burm est parfois pas bien loin,

quand épreuves et trucs et machins pas chouettes se succèdent,

des vols arrêtés, des souffles trop rares,

il faut encore bien plus prendre soin de soi,

c'est vital,

c'est si beau d'aimer *levivre! son instant pour soi s'aimer!

-

 

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 22:28

...

Hier en groupe de travail, pour l'aide au répit,

des réflexions, partages, pour penser créer des formules pour permettre aux familles, aux parents, à la fratrie, aux personnes en situations de handicap, d'avoir quelques souffles neufs, des rêves encore, des et des mille bonheurs avec des personnes accompagnantes.

-

cela me trottait depuis des ans et des ans,

je suis disponible à présent, pour m'y coller le nez tout de près pour aimer...

-

Et Angers encore dans quinze jours,

j'aime infiniment cette formation, et le groupe, c'est fort, c'est puissant, c'est si précieux.

Et puis, ma petite fille, on se fera encore notre ballade, nos rires, tes petits repas, bien avant les fêtes, notre tous les deux, en vies de nous.

 

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 21:16

...

Une boîte à rêves c'est précieux

Cela envole si haut

Quand le principe de la réalité

Enferme tellement

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 21:13

...

F2 18H30 19H30

SAMEDI 3 Décembre 2016

le téléthon

la maman de ma petite fille

paraît qu'elle y sera...

Repost 0
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 20:57

...

C'est essentiel d'être libre dans sa vie, pour *levivre au plus près de ce qui est possible...

parfois on peut bien trop rêver et prendre son rêve pour le réel possible.

-

et les douleurs qui s'en suivent sont au delà de tout mot juste pour décrire, le manque, l'absence, les treize années,

-

le dernier mois d'un 2016,

pour avancer vers le seuil d'un 2017, oser sa petite clé, pour cueillir des merveilles encore...

-

c'est bon d'être au bout d'un passage, pour en vivre un autre.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.