Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 19:32

...

 

le 31/12/10

 

dans ton avenir flou, je ne t'abandonnerai pas,

tu te retrouves de plus en plus depuis début Novembre;

même si parfois encore un passage rude inattendu;

c'est juste la vie,

chaque ado est singulier, un ado autiste plus encore,

il a sa vie imposée devant, il doit subir tant,

c'est d'un normal qu'il se révolte, et casse tout,

du parent, déjà, qui lui a fait subir tous ses apprentissages,

 

Aujourd'hui fut si riche d'échanges entre lui et moi,

merveilleux, miraculeux instants si oeuvrés en amont,

qui tombent, et qui auraient pu décider de ne pas se donner d'aimer,

alors, à la vie devant, à la vie Là, là,

je reprends le flambeau mercredi sans prise en charge stérile voir néfaste,

il a besoin d'un cadre, de rails, d'une personne qui le connait bien...

et je vis à ses côtés depuis 25 ans...

 

je tenterai de l'aider à traverser ce cap, de l'enfant à l'adulte,

de sa vie in home à sa vie en foyer,

car je suis mortelle, tout simplement,

et ma vie peut s'arrêter avant de terminer ma phrase...

BIEN QUE MA PECHE AUJOURD'HUI est grande,

c'est inespéré après les décharges d'hier, deux heures!

 

Et de sel et de poivre, d'eau de vin, de douceurs, LA TABLE DE LA VIE!

 

 

 

Il n'y a pas plus fou

Qu'un parent

Qu'une mère

Peut être?

Ou peut être pas?!

La folie donne des forces!

C'est d'un certain de vie

Car penser sauver de la vie

Coûte que coûte

C'est bel

Ô comme c'est bel de vie

Que les jours s'en souviennent

Repost 0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 19:17

...

C'est bon de retrouver plus d'équilibre, c'est bon de ressentir cette force en soi, c'est un miracle, que la santé soit encore, après autant de *levivre *lesurvivre *le chercher fouiner le déterrer aller le chercher loin si loin, dialoguer, chercher, partager, dans ce vécu d'autisme, en précipitations tellement ces derniers mois,

hier un passage rude en fin de pizzeria, certains diraient infernal, invivable, horrible de cruel,

 

et pourtant, ce passage...

 

IL A PERMIS DE TROUVER FORCE ENCORE, de chercher trouver une voie encore, de parler discuter imposer au jeune homme autiste, qu'il est bon de serrer fort quand il est désireux de faire son bien de lui, et ne pas rentrer de toutes forces dans le parent impuissant devant cette telle charge de puissance, de violence,

 

il a fallu user de soi en mots, tenter de le trouver ce mot percutant, le pas trop mauvais, le pas certain d'être bon,

et cet après midi retournée, d'un être en équilibre, en sérénité,

 

c'est tellement émouvant, que ce passage du temps!

 

Ce soir est, et c'est bon!

 

Parler, échanger, penser avec pensée, au lieu d'opprimer, contraindre, camisoler...

 

yaouh, quel week de rebondissements vers le meilleur, alors cela va...

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 13:59

...

Petit bois son charmant

Toi, qui me vit Tellement

Des jours des jours de vie

Je te quitte des instants

Le temps d'aller le chercher

Vers l'aquagym rouler

Un bord de St Nazaire

La toto sa prêtée

La mienne est au garage

Depuis déjà un mois

Comme le temps passe vite

Et semble long pourtant

Pour se faire réparer

 

La vie blesse raccomode

Quand on trouve le bon fil

Celui au goût de bon sens

 

D'un je vous aime vous

Dans ce monde si étrange

Car il ne sait pas aimer

Et cela reste grave

Car ne pas pouvoir aimer

C'est le plus lourd handicap

 

Alors quand mon fils tel

Sourit quand une Karine

Lui lave ses lunettes

Qu'il se dit amoureux

 

Et bien moi

Je trouve cela merveilleux

Le fort médicament

Dans la magie d'aimer

Et de se faire aimer

 

Ô oui combien j'y crois

En amoureuse de vie

Je t'aime toi de bel

Dans ce destin unique

 

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 13:35

...

Quatre mois et demi, c'est tellement long dedans, c'est tellement court après, pour que tous les big traumatismes à subir s'évacuent, complètement,

parfois, un sursaut de peur, encore, et si cela recommence,

alors il faut encore se le travaille *levivre, en tricotant les beautés, un canevas joli,

c'est quand même incroyable de se découvrir autant,

d'entendre de beaucoup qu'il fallait *l'enfermer en HP,

c'est heureux que l ESAT SACAT et le FOYER D'HEBERGEMENT SONT Là, soutenants Humainement,

 

c'est irréel d'avoir encore entendu il y a une semaine de la bouche du psychiatre, que dans le cas de récidive, le 18 ET HP,

 

c'est cela qui donne force de se dépasser, de se défoncer, de sauver de la vie encore,

 

IL ETAIT SI BIEN HIER SOIR et CE MATIN,

 

ce soir, c'est l'aquagym.

 

L'aidant psychologue, a fermé son cabinet,

 

alors Ô parent d'être là, et de chercher encore téléphoner, fouiner sans cesse, et AUSSI LE VIVRE ZEN SON INSTANT!

 

ce soir un rv, pour un accompagnement le mercredi,

j'espère de tout mon coeur! de toute mon âme qui se surprend à être telle,

 

IL FAUT VIVRE POUR SAVOIR SES ACTES DE VIE!

 

JE VOUS AIME, VOUS, à je nous!

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 10:38

...

Le baillement se gonfle ses voiles, s'étire son mât et puis s'envole, son matin doux, ses heures jolies,

et si seulement ce temps plus simple pensait siéger, de ses tendresses, ses bien plus simples,

ô si seulement, *levivre serait, Tellement, *levivre!

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 10:33

...

Une nouvelle année, nouvelle organisation du temps,

pour le moment l'équilibre lui revient, au jeune homme autiste,

on évite au maximum, tous les parasitages,

et on tente de lui offrir au max, du tendre, de la paix, des douceurs,

une vie sa coule douce dès que possible, plus encore,

 

alors,

 

l'évasion de tête après tout ce travail à rebondir, organiser, mettre en place,

un bord de mer hier,

une terrasse devant la mer, le soleil, cela fait du bien, il était temps...

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 20:09

...

Ce cours de gym, une rêverie, tellement chouette, le jeune homme autiste,

il se redresse, semble aller mieux, c'est une fête,

c'est inespéré encore, cela a tant été un enfer de têtes,

un jour son jour,

c'est incroyable, de le voir si bien,

je frotte mes yeux, c'est du réel, je n'en reviens pas,

 

de ce passage d'être!

 

J'espère le pire derrière et le juste ainsi devant, c'est déjà TANT!

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 16:06

...

Trois appels d'amies du Nord, c'est une belle journée, de ses grâces de paix, dans les replis de l'âme où siège la vraie vie.

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 12:56

...

Dans la vie de ses sombres, aller chercher la lumière encore et encore, guide de belles beautés.

Repost 0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 12:41

...

 

 le31/12/11 

Quand un départ hyper difficile hier matin, que juste un cinq minutes hier soir, mais quels Cris par trois fois,

comme il serait simple d'écrire que ce départ de matin, au goût de noisette,

et pourtant, certains, le trouveraient quand même loin d'être simple,

 

c'est que si un vécu en autisme en jeune âge, ce fut d'un tellement plus simple, raillés, guillés, en parents par une équipe dévouée et professionnelle,

il reste si vrai de réel, que se ressentir si seul, en parent, non cadré, non épaulé, avec son petit soi sur l'épaule pour avancer si souvent dans le si douloureux,

cela reste plus difficile ce parcours après 20 ans, même si des légèretés de vie, des tellement de progrès,

 

c'est que un adulte autiste, c'est un être déterminé, qui pense, et qui pense même beaucoup, et c'est heureux et c'est fort compliqué aussi.

 

Allez, c'est juste un moment de plus noir, de vrai de vrai,

 

ce jour de libre ses neuf heures, c'est beaucoup, c'est essentiel, c'est vital, c'est pour ne pas se mourir dedans sa vie pas choisie dans un tel périple dans pleins de sens.

 

Alors, que la force de l'AMOUR, énergise cette année, donne de belles idées, fasse vivre bel, reste l'essentiel de vie.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.