Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:58

...

Les mains se déballent leur fin d'hiver en ses dix huit degrés, elles se déterrent en envol de printemps, le pied de vigne vit ses bourgeons, le petit jardin se respire, il était temps...

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 13:26

...

Les jours passent

Les chocs s'éloignent

Cela soulage

Des rendez vous

Et des écoutes

Cela soutient

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 20:20

...

On a beau retourner le problème de société dans tous les sens,

on en revient au nécessaire,

un enfant, pour Grandir, a besoin de son père, sa mère,

leur graine d'amour, semée, mérite ensuite tous les égards,

parfois des efforts démesurés, coûte que coûte, pour y arriver,

mais c'est le prix à payer, quand on choisit un jour de devenir parent.

 

Ensemble, dans sa chambre d'hôpital, ce soir,

et chaque parent le comble, de par sa part

de chair de fibre paternelle, et maternelle,

à 25 ans le jeune homme autiste exige encore...

 

Tellement.

 

Un enfant c'est précieux, c'est de sa vie à lui donner, Là,

pour la vie! 

 

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 14:44

...

Comme c'est joli, L'OASIS...

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 14:29

...

Le silence, juste un bruit de chaise chez un voisin, le tic tac de l'horloge de la salle de bains du haut, la chaudière en veilleuse ses dix sept degrés, il fait si bon, la fatigue s'entend, jusqu'aux bouts de ses extrémités, de souffrances douloureuses, le temps avance, peut être sait il ce qu'on ne sait pas, un temps si incertain, vague, de brume...

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 21:34

...

C'est bon de manger un sandwich devant la mer ce midi, de la regarder, de s'envoler, de suivre le cours d'un navire,

 

ET PUIS CE SOIR ses roulis à la mer, des km, le long de la digue de St Nazaire, les cabanes des pêcheurs sur pilotis, de rares promeneurs, le calme, l'horizon, cette belle côte, cela fait du bien où cela passe,

 

OUI Ô QUE OUI, LA BEAUTé SAUVE DU PIRE A TRAVERSER!

 

j'ai les joues rouges du soleil de ce début d'après midi, avant de passer trois heures, enfermés tous ensemble,

et puis cette bise si fraîche ses 8 degrés ce soir ses vingt et une heures, comme cela fait du bien...

 

Allez, COURAGE BONTé AMOUR, sur cette petite croûte terrestre! pour se vivre en beautés d'aimer...en beautés belles...

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 10:12

...

L'appel du large

Pour ce midi

Et cette soirée

La mer

Pour penser accompagner

Pour le meilleur possible

Le jeune homme

A l'hôpital en visite

 

Cela aide à supporter

L'insupportable

Que l'évasion ses ailes

En mère

C'est essentiel

Et quand c'est possible

Sa force vive

C'est à ne pas rater

 

 

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 21:16

...

La seconde tige de l'amarylis, offre deux belles fleurs en corps...La troisième s'amuse de ses deux rouges ouverts si jolis...les deux derniers s'osent un peu plus chaque jour...comme c'est émouvant *levivre le vivant...c'est poignant...

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 20:56

...

Le corps évapore ses douleurs, six jours, pour se remettre, de gros chocs,

déjà celui d'avoir la main sur le téléphone, d'appeler les pompiers, qui appellent le samu,

et la main raccroche,

non, cela doit être possible encore de reculer cette hospitalisation,

le jeune homme se dit mal, veux tu aller à l'hôpital, son oui lui sort,

la crise continue s'accélère en forces en violences,

la main  appelle et le lâche plus, son OUI, au plus profond...

des gouttes pour la crise, il se calme un peu...

les ambulanciers qu'il ne veut pas suivre,

ma voix, mon appui, vont y arriver en douceurs, même si il tente des coups de pieds vers moi,

il montera, de lui même, sans force employée,

 

les urgences psy, les autres...

il dort...

 

puis la peur au ventre, cette arrivée en HP de Blain,

et le réconfort, des lieux tous neufs, une équipe dynaminique souriante jeune efficace,

 

Aujourd'hui,

quand il a dit:

 

"MERCI de m'avoir amené ici"...

 

peut être une échéance, ses vingt cinq ans, ces derniers mois de chocs sont derrière,

d'une telle puissance!

comment écrire au plus juste, cela me semble tenir dans des tomes, tant de chocs, tant de peurs, tant de fatigues, des dizaines d'heures, le mercredi,

on s'habitue parfois au pire à l'invivable quand on n'a pas d'autres choix que d'y survivre le mieux possible!

 

La peur s'accroche encore, ce fut Tellement...

il faut refaire confiance en la vie, c'est difficile...

 

 

 

 

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 14:45

...

La beauté vient de l'amour. L'amour vient de l'attention. L'attention simple au simple, l'attention humble aux humbles, l'attention vive à toutes vies...

(extraits du livre Le Très-Bas de Christian Bobin)


Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.