Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 18:39

...

Une primevère rose a trouvé sa place près du téléphone, des petits coquillages, sous les photos des enfants petits.

 

 

Repost 0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 18:20

...

 

le petit bois intérieur , ses affres, ses beautés...

 

 

Repost 0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 17:56

...

Un enfant privé de son père

Peut en souffrir Tellement

C'est bon qu'il soit au chaud de lui

Pour s'étoffer ses ailes en devenir

Les affres de la vie c'est déjà beaucoup trop

Pour les vivre en adulte

Souffrir peut faire tant mal

Mais l'adulte a peut être ses armes pour lutter

Avec la vie cruelle

Alors...

Qu'un enfant fait mérite toutes les attentions

Pour son être né de la chair du parent

Et exige de se consolider forcir

Pour pouvoir affronter la lutte de vie

Si nécessaire

Avec le rebondir, la force, l'amour en lui

 

D'un je t'aime, à vie, Toi, mon précieux

Mon important dans tes valeurs de vie

Dans leurs sens en essences

Du nectar de la vie...qui sauve

Une âme qui aime aimer

Jusqu'au bout de son être

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 20:40

...

L'Humain

L'Humanité

Tout simplement

La vie

Du bout des doigts

Dans des prunelles

 

L'Amour

 

Mais où va notre monde

Qui n'a plus le courage

D'aimer

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 20:38

...

" La folie en prison",

 

ce reportage, ce soir, si vrai de vérité, dit fort ce qu'il faut dire,

 

en FRANCE, quand un être dérange, c'est si facile et moins coûteux, de le laisser sans soins, derrière des barreaux.

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 16:27

...

Ceux qui aiment jusqu'au bout...

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 11:46

...

Nichées contre la haie de bois, les jacinthes roses et la bleue, plus loin vers la tige de vigne, les deux rouges des tulipes, tout contre le gazon, les jonquilles leurs jaunes, ce petit monde colore, son pétale en pinceau, et l'oeil s'y laisse prendre, c'est d'un cocon joli, qui attire qui couconne qui somnole et s'envole, devant ces belles grâces, silencieuses, papotantes, de leurs rayons de vie, en racines enfoncées, et le petit coeur palpite devant toutes ces beautés, les coccinelles nombreuses se posent, volent un peu,

un peu plus haut devant, le paradis des oiseaux, ils s'en donnent leurs doux, en ailes de Printemps de cet Aujourd'hui d'être.

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 21:16

...

Deux tiges rabougries asséchées diminuées, ont déjà régénéré le bulbe de l'amaryllis,

la troisième tige toute sa verte, et les cinq feuilles de verdures de la quatrième, vont le chouchouter,

je rêve de cet oignon, hibernant sans eau, fin Septembre,

pour se refleurir plus beau encore, au Printemps...

La vie renouvelée, d'un je t'aime, ô je t'aime...

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 21:10

...

http://www.egalited.org/medicaments.html

 

dans ces cinq derniers mois, cette dernière année,

c'est loin d'être facile d'être tour à tour en conscience partielle, ou en pleine conscience,

et pourtant, c'est essentiel d'avoir l'oeil ouvert,

le médicament en cas d'urgences, en attendant de trouver la clé jolie, la plus juste possible,

 

 

des pistes sont à étudier, et puis,

le traitement est à reconsidérer en fin de semaine...

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 14:20

...

La troisième tige de l'amaryllis, voit sa dernière fleur fanée, la quatrième tige poussée, que j'ai guettée, donne des feuilles vertes, et cela me fait sourire, cet oignon fut si généreux d'amour.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.