Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 12:34

...

Mais quelle belle fin d'Automne à se confier d'aimer...

En fin de matinée, la Toto charge la cisaille ses gants, les deux sacs vides,
un grand rond alentour et la voiture se pose, les mains sortent ravies,
des tapis de feuilles se jettent dans le grand sac, tout étourdi de ce fracas,

et les roues se gambadent, quelles joies à l'avance dans cet écrin là bas,
elle se stationne ses roues, sort, s'éventaille des vues, le ciel est haut fort beau,
un simple pull suffit, la chaleur à saisir sera bientôt dedans...

le sac se traîne joyeux, les deux mains leurs gantées, la cisaille sa douce...

le petit coeur est joyeux, devant cette carrière de minerais précieux,
que cet air son bel pur, ces potagers d'Automne...

les pas s'avancent tranquilles, puis pose les clés, le sac, le coupe arbustes son bon,

et les yeux se reculent, prennent une belle distance, se transposent en avenir,
tout cela est merveilleux, la palette d'un peintre qui s'ose ses coupants,
et youps les mains s'y mettent, et je te coupe toi,  pour que des pleins de groseilles,

et les branches coupées forment une petite haie sa jolie bordure belle,
et voilà que le cadre, les arbustes dedans, puis les feuilles se mettent autour,

les bottes sautent en dehors pour y voir un peu clair, comme c'est joli vraiment,
une enjambée sa tendre virebolte les feuilles, mais comme c'est joli,
pour Aujourd'hui fini sur ce lopin de terre,

la tête reste un long temps pour savourer d'aimer,
les offrandes confiées que je me savoure tellement,
ce joyau bon posé qui va pousser des trucs, cela me fait pétiller,
d'un  bonheur son immense,

un oiseau dans les feuilles se barbouille son matin, et comme c'est bon c'est beau,
et il faut repartir...

puis ouvrir le petit jardin, couper les hortensias, les rosiers, et des branches,

l'aubépine grimpante offre une fleur sa jaune, les bégonias immenses de roses et des rouges,
une bruyère sa mauve, des fleurs oranges et jaunes,
de la menthe du thym...

la porte se ferme enfin, pour regarder devant les géraniums à fleurs,

mais quel bel son Automne...

quelle chaleur dedans ses tendres moments confiés, une joie si intense devant toutes ses richesses,
à *levivre tout dedans,
que partager ma page, si douce mon intention, dans l'attention de donner,

de *levivre de *levivre, son petit moment confié...

Repost 0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 08:39

...

Les yeux lisent, et puis sur la gauche, une forme bouge,
un oiseau sur le tronc, le regard poursuit les lignes,
de biais l'ombre est assez grosse, le cou se tourne,
un écureuil sur le tronc, pause en merveille l'instant à saisir,

 

il monte descend, le figé se délecte...

 

et puis il regagne le sol, mais ce tronc parcouru j'y reviendrai...

Repost 0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 20:19

...

Les mains ont ramassé un gros sac de feuilles, encore, ce matin après l'avoir déposé...
et puis elles ont traîné les deux jusque le potager, à venir, à goûter, à regarder pousser, plus tard,
quelle merveille de les voir se frissonner sous les bottes, et se laisser rapiécer en couverture chaude,
quel bel ouvrage que ce potager de terre qui babille pour l'hiver à venir,

reste un petit carré de terre à vue,

il faudra songer aussi à amener la cisaille, demain, avec les feuilles qui grelottent cette nuit,

ce petit potager est prêt pour les aimer serrer,
et les groseillers, framboisiers, cassis, à couper,

en cette fin d'Automne...

La chaudière ronronne, les S1L5 soudées laissent en paix le dos *levivre,

c'est bien...

 

 

 

Repost 0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 13:12

...

Un jour bon, la transparence fait du bien...


Déjà, c'est son second mercredi matin en accueil en ESAT,
une seconde première en quelques sortes,
et il est content au réveil, on rit...
c'est tellement de vie dedans, tout cela,

c'est tellement de presque six ans, ici à l'Ouest,

 

c'est tellement de bientôt vingt sept ans, dont vingt et un ans dans le Nord,

des miracles surgis d'efforts tentés faits, et c'est bon,

comme c'est bon, mon passage au foyer,
vers le secrétariat, des administratifs,
et ressentir, entendre, que la sérénité...  

c'est tellement léger que ce jour bon de richesses à apprécier,
une telle lutte en douceurs, colères rentrées, en un an...

la nouvelle adjointe de direction depuis un mois... 

comme c'est bon, ce tout cela, en récompenses...

comme il est bon le tour de marché pas volé...

cette fois le panier se sort, retrouve la dame aux légumes,

pas vue depuis longtemps, enfermée par son non envie à lui d'aller au marché,

et quel régal de lui avoir donner de ce temps là, pour qu'il aille bien...

le jeune homme autiste...

 

un jour bon,

un jour grand,

un jour riche,

 

la vraie richesse, c'est la simplicité de *levivre...

Repost 0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 15:40

...

Un peu de brume sur l'oreiller, et vite la douche, la chaleur,
et déjà les pieds papotent les trottoirs du petit bourg bien animé,
c'est un régal, le soleil plein de lumières,
la joie arrive, juste d'être là, son simple tranquille,

après Tellement, derrière...

Repost 0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 14:55

...


Le regard se donne vers le ciel, encore, les arbres ont perdu beaucoup de feuilles, ils laissent plus voir dedans le bois, et cette vue oubliée pendant l'été ses feuilles, rend curieux les petits yeux pour découvrir encore, le petit bois son fin Novembre, de la lumière en soleil, cela réchauffe, un troisième sac de feuilles pour le potager dans le garage,
quand le goût l'entrain reviendront,

en courage ses patiences, encore, le temps parfois peut être le médecin de l'âme, et cela prend du temps, tant de temps...

Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 21:53

...


Quand un chagrin se glisse dans une brèche à coeur ouvert
cela se tente de cueillir un brin d'herbe pour colmater le trou noir

et parfois l'ardeur n'y suffit pas de courir d'une fente à une autre
la vie parfois peut offrir tant de chagrins en cumulé...

 

Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 12:24

...

Un réveil un peu froid,
et puis les mains lèvent le volet roulant,
le soleil,
la vie à saisir tout dehors,
les pas se marchent les bottes tendres de froid,
et des petits contacts, chauds, si bons,
cela fait du bien, de se bouger sa vie,
dans sa vie, rien qu'en vie...

le soleil guide à sortir le séchoir,

les brins d'herbe leurs chauds, sous feuilles,
les tapis des salle de bains, toilettes,
entreront des piments savoureux d'air frais,

 

non enlisée après des gros chocs, derrière,
c'est étonnant inespéré que cela aille,

et cela va, de...

*levivre!

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 20:00

...

Le dix neuf Novembre 2013, il est entré en foyer d'hébergement pour quatre nuits, mon fils autiste de vingt six ans et demi...

je n'oublie pas ce premier matin à déposer avec lui, son sac...
il avait choisi un sac, pour se différencier avec sa valise de stage temporaire débuté quatre ans et demi avant...

 

il y a des moments de jours indélébiles qui peuvent se vivre en tout dedans...à vie! 

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 12:09

...

 

ce qu'il reste d'une vie,

à un âge, pris en sandwich,
entre les enfants qui se construisent leurs trentaines,
et les parents qui vieillissent leurs quatre vingt quatre ans...

ce sont tous ces moments si précieux,
à s'extraire de leurs deux crises existentielles,

pour ne pas s'enfoncer dans la sienne, dans les négatifs,
en regardant de bien trop près *son moins de trente ans, son plus de trente ans,
mais bien au contraire saisir cette vitalité de santé,

pour *levivre plus encore son chemin de petit d'Homme,
et de l'aimer la vie dans son Humanité...

et elle revient de Nantes avec ses petites pensées,
l'APEI invitée par l'ADAPEI, en 2014, c'est beau d'étoiles de tête...

à rêver d'actes à faire...

 

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.