Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 21:10

...

Demain, je consulte,

pour moi c'est pas banal,

que des cendres posées d'une urne par des mains étrangères,

et puis ses graviers le lendemain à ma fille, pour dessiner ce coeur,

et puis, mes doigts pour rendre joli un contour instable, et des cendres sur mes doigts,

et l'île aux moines ce week, et cet horizon, et ce ciel, et ces rochers, et ce sable et cette mer,

où est elle? ma mère...

Repost 0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 21:03

...

Désolée, ma plume est dans des manques,

ce week, à Auray, Locmariaquer, La Trinité, Larmor Baden, Port Blanc, Arradon, Vannes,

sans oublier Nantes, la gare de son arrivée et de son départ,

-

aimer à perdre la raison des ans, sans jamais la retrouver...

Repost 0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 21:02

...

https://www.youtube.com/watch?v=VLJWAWOR3e8

Repost 0
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 20:25

...

https://www.youtube.com/watch?v=yqeeUJ7hbDQ

Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 10:10

...

Le soleil est si plein, en ce presque midi,

elle arrive dans deux heures, pour la serrer chaleur,

il fait si froid dans le Nord,

l'Ouest bien plus son chaud, son vivre bien plus simple.

Elle le mérite tant, son coeur si gros d'amour,

a tellement donné d'elle,

la Toto conduira ces deux grande folles d'amour,

vers des échappées belles...

Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 10:02

...

https://www.youtube.com/watch?v=uNMwYZiBFV0

 

1956 l'année de ma naissance.

Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 09:53

...

Il fait plein soleil,

un virage radical choisi,

vers la vie en vie toute de vie,

plus encore,

cette écriture à reprendre,

sans me satisfaire,

de cet ESAT, Foyer d'Hébergement d'ici,

avec cette directrice encore croisée mercredi 13H,

on a les mêmes projets, les mêmes vues en Humanité,

on a on a des idées pleins la tête,

notre belle et vraie poignée de mains, nos yeux complices,

cela fait du bien,

y'a rien de plus destructeur que l'impuissance,

*lefaire même si c'est épuisant, c'est d'abord *levivre de plein,

youps de gloups,

-

un tournant fort de vie ce jour,

trente années derrière,

mes soixante ans un peu plus,

-

mes visées en amour me font du bien,

et je les imagine, et je les vis, et je me vis,

et je vous aime, vous, comme vous le savez bien.

Et j'apprécie *levivre ici, des ballades vers d'autres horizons,

les ouvertures en plein devant,

en baladeuse, en chercheuse de vies,

cela fait tout de biens...

-

ce parcours derrière m'éclaire,

et le confier encore et encore plus à d'autres,

me mène par le bout de mon nez,

qui voit juste un peu plus que son bout de son oeil de vingt ans...

-

et cela me fait sourire...

d'être bête folle de vie, guidée en émotions,

parce que...

*quand on n'a que l'amour....

 

Merci Jacques Brel.

 

 

Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 07:15

...

Un choc, des tels chocs en séismes émotionnels si intenses,

que le sol se dérobe, que les vertiges, que la sinusite, que le manque de magnésium,

c'est comme un puits béant devant lequel, un par un des seaux de mémoires vives, remontent,

ils font surface au grand jour, comme çà, sans prévenir avec un drapeau blanc,

c'est inattendu, parfois inespéré quand c'est fort joli,

la petite tête de piaf, est tenté de tatoué si fort avec la plume de son coeur dans son écrin de l'âme,

que la tête peut devenir folle de douleurs avec les quantités de matières de vie connue, explosées en un arc en ciel intime,

sur la margelle commence un long travail de tris,

et puis peu à peu, c'est un seau d'étoiles de vie qui se donne,

le petit être peut redessiner avec délicatesse, une mémoire d'un être cher, tel qu'il fut,

sans jugements, sans impudeurs, comme çà,

on se ressent moins accablé, moins chahuté, moins retourné, moins malade,

la petite charrette de foin en bonheurs passe, elle est belle, c'est bon de la suivre,

encore et encore, le chemin pas connu d'avance, devant, il rassure,

c'est le parcours de tous les possibles, des impossibles aussi puisque la confiance est grande,

-

la vie c'est cette richesse, quand elle peut s'éclater en des milles petits bonheurs avec des jolies grâces,

dans la délicatesse, dans la pudeur d'une vie, dans l'élégance son humble, dans ses petitse facettes qui laissent tout chose, tout tendre, tout vivant.

-

ce matin est plein de soleil déjà, la Toto vient d prendre un RV, la sinusite dure trop et embrume,

alors si ce départ de matin en joies et simples respirations calmes,

guérie en 48 h par un traitement plus fort, la vie se poursuivra sur les pointes des ballerines, comme çà, sans faire de bruits, qu'avec le bruissement des ailes à vivre à imaginer cette vie longue devant remplie de mille splitchs des petits des grands, pour s'offrir son vivant quand il donne tellement.

-

ce matin mémorable, c'est le jour de leurs trente ans.

c'est la fête, comme je la souhaite à venir son chaque jour, pour cette nouvelle portion de vie qui prend radicelles dans un terreau tout neuf, ensemencé des meilleurs...

Une épreuve permet bien souvent de voir plus clair ensuite,

surmonter les difficultés, offre de la lumière, et comme c'est bon.

 

Repost 0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 17:14

...

Un petit lierre vient de se nicher dans un pot sur une des trois petites tables, aux orchidées, en silence, en intimité, en vie.

Repost 0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 15:11

...

Little home, derrière le bois immense, des lumières en cet instant, le ciel gris du matin s'est ouvert, et c'est tellement plus vivant,

les branches ont des couleurs différentes selon le bras de lumières qui les enveloppent, une branche est secouée par la bise, puis une autre à un endroit plus loin, le petit vent doux s'amuse dans le bois, a laissé les volets tranquilles,

plus loin un haut et mince tronc remue, un oiseau virevolte fait du sur place, ce petit monde est si beau,

mais dehors c'est aussi fort beau, et la Toto s'impatiente...

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.