Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 15:24

...

Le petit bois devant, murmure des doux mots, et le regard entend, il apprécie ce temps, de bels songes, en dedans, serrer au plus profond d'un amour vrai son rare, cela fait tant de bien, que les doigts calmes ondulent les ondes les frissons, les branches juste un soupçon se gigotent un peu, des sapins bougent plus, une fine pluie se tombe avec grâce, avec paix, la frimousse mouillée de bels éclats de rires, *levivre dedans ce bois est un vrai paradis qui repose et effraie la plus lourde fatigue, qui vite s'enfuie ses jambes, et laisse tout derrière un tapis ses éclats de rêves, de songes, beaux, qui brodent le destin, au point de feston de soi...et c'est belle élégance que cette broderie aux initiales de son nom, du berceau de sa naissance, qui a accouché bon du vrai soi, tout dedans, loin de l'éducation, des trucs appris vite faits, *levivre essentiel prend tout son temps longtemps, pour se découvrir encore, encore, encore, encore, on n'en finit jamais de *levivre son soi, et c'est pure merveille quand il tombe comme çà, son soi inespéré, on n'aurait jamais cru, un jour être celui là...

Repost 0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 15:15

...

Les roses veilleront sur le séjour et à la cuisine,

pour le jardin dehors le petit bois complice,

ce petit monde *levivre comme il donne de la vie,

c'est dur de le quitter, cet endroit de *levivre,

au bout des doigts souvent, le coeur ses papillottes,

l'âme sa voyageuse son repli en dedans,

et des bels gens leurs âmes,

ce bourg vit *levivre bon, et comme c'est chance,

bien qu' il fut cherché si fort si longtemps d'être,

 

quel bel chemin derrière,

quand il me dit hier,

*elle me dit de me laver les dents, c'est sur mon plan,

et moi j'ai pas envie...

 

yaouh de mille merveilles que ce plan individuel si complet,

de belle prise en charge en Foyer d'Hébergement,

proposé mi Novembre, il fut revu encore,

c'est que c'est essentiel un bon plan pour *levivre,

son temps d'être sur terre, à se grandir son être,

quand on est un autiste,

 

et puis voilà le temps, d'aller le rechercher,

pour ses onze jours de vacances,

il a bien mérité un cocon doux et chaud, pour juste se ressourcer,

loin des tumultes, courses, pépités brillent trop,

 

là, Là, en suffisance, des amours à serrer,

dans ce bel temps du Nord, pour retrouver des coeurs,

qui souvent me battent ici, dans ma paume de main,

sur le lobe d'une oreille, sur mes lèvres délices,

 

c'est bon d'aimer très fort à s'épuiser d'aimer,

je suis fort fatiguée, mais mon âme reposée me donne encore des forces,

 

de belles luttes en devant,

ce sera une belle année que celle qui se pointe,

tant fut à désherber,

 

vois Là, le petit gazon qui pousse de ses semailles,

 

d'AMOUR d'AMOUR d'AMOUR,

car c'est si bon de s'être...

 

JOYEUX NOEL D'AMOURS!

Repost 0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 15:12

...

Demain la Toto part vers son lieu de naissance,

demain c'est un Noël, pour des jours dans le Nord,

mais elle reviendra la Toto à l'Ouest,

car quand elle aime, elle aime, des ans des ans des ans,

au plus profond, encore, comme pour elle c'est aimer...

Repost 0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 14:09

...

Le sapin de bois de leur marché de Noël vibre de ses beautés, pour la troisième année,

les étoiles scintillent le petit séjour, c'est leur premier Noël,

en tout bas, l'aubépine ses jaunes, les bégonias encore de leurs rouges de leurs roses,

les géraniums devant, fournis gras et tous verts, avec beaucoup de boutons,

 

c'est incroyable de *levivre, ce décalage des saisons,

 

c'est l'hiver, et pourtant, tant est ravissement,

des pauses sont nécessaires, pour le Printemps matin, avec l'envie de se lever,

 

pour l'accueillir ce jour,

 

rare son singulier à le palpiter en Là,

avec le sol de terre,

la tête dans les étoiles,

 

la valise à roulettes est à remplir encore,

entre l'Ouest le Nord, berceau de leurs enfances,

 

la chaleur retrouvée, remplie des retrouvailles, un passage de bels temps.

Repost 0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 15:32

...

Les roses ébouriffées leurs délicates

Sont ouvertes belles dans le grand vase

Comme celles du plus petit sur la table de bois

Les deux dans le vase haut penchent déjà la tête

Des destins tels pour ces trois contenants

En eaux changées leurs tiges coupées

Epanouies si fort celles dans le grand

Juste un peu moins celles en cuisine

En train de mourir les deux sur le coffre

Peut être bien que les échanges que les papotes

Ensemble Les aident à s'embellir chaque jour

Repost 0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 15:19

...

Un ciel de brume ce jour

ECLAIRé

Mille feux par son aller retour

SEUL

Du foyer à la place

JOIES

Comme c'est bon

LUMIERES

La beauté de ces temps

CHANCE

Il exprime tellement

APAISEMENTS

C'est tant inespéré

REMERCIEMENTS

Que le jeune homme autiste

DECLICS

En arrive en son Là

PATIENCE

C'est bon c'est gai c'est magique

EFFORTS

Derrière

PRESENT

Un cadeau ses valeurs incalculables

IMPOSSIBLE

De les estimer juste

IMMENSE

C'est incommensurable

 

Ce bel chemin

Derrière 

Repost 0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 17:12

...

Tout doucement, tendresses, la fin d'année *levivre, dans le cocon son âme, à offrir en partages, dans des instants leurs bels, en bontés, les beautés, l'encre guirlande des mots, rares et précieux pourtant, sur le clavier de *levivre, des silences des pauses, aussi de bels soupirs, *levivre en tout dedans, se porte sur les joues qui se sculptent fin d'année, une année par derrière, et celle de devant, c'est pour bien tôt frimousse, onze jours, des grandes éternités, pour ramasser poussières éclats de lumières belles de cette année encore, il la fallait *lavivre, pour encore avancer, son petit coeur serré dedans son être soi, et le regard vers derrière est ému, est touché, par ce chemin brodé avec un fil si bon qui donne étoffe chaude, une âme sa rencontre pour la vie, en dedans. Il y a des souvenirs, il était une fois, quelquechose, un truc, qui se passe pas souvent, et comme c'est fort beau, que la folie d'une âme qui peut aimer autant, et tendrement serrer le passé, le présent.

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:04

...

Les regarder les beautés, et se dire qu'elles sont là, et comme c'est joli, ce bon ressenti à *levivre...

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 14:00

...

Il y a des temps d'Avent,

si forts recueillements,

quand soi cet entre deux,

un parent en grande maladie,

des enfants à accompagner.

 

Et le souffle se récupère encore,

l'épuisement s'éloigne,

chaque jour une offrande,

d'un merci d'être là, Là.

 

Parfois soi, ici son las,  

où la vie nous appelle.

 

Si bon *levivre en amour,

ce temps de Noël en coeurs,

dans la bonté d'avoir,

son âme à partager,

dans les ondes du ciel,

 

de l'écrire encore,

son regard en amour.

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 14:50

...

Et quand d'immenses fracas,

dégoulinent des silences,

de belle paix, *levivre,

c'est qu'un long fleuve tranquille

peut être c'est bien trop vide,

quand les temps de l'Avent si chargé,

si construit de belles matières *levivre,

de cristals de perles, de rayons chauds le coeur.

Un temps bon de l'Avent qui se crée chaque jour,

dans le mystère du jour, son intime en dedans,

 

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.