Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 15:57

...

Parfois j'ai doûté, j'ai souvent tellement imaginé me tromper de route, d'avoir tout faux, et puis finalement, il y a eu du bon du beau du merveilleux dans tout cela...

quand je me lève ce matin à 7H, puis le réveille, et que cela va, qu'il est chouette, comme déjà hier soir à son retour de gym, avec la dame, j'ai défusionné...

alors je le dépose de belle complicité à son ESAT, et quand je reprends la quatre voies, je monte la radio, chante, danse, suis tellement dans un état d'apesanteur si légère, si libérée devant son équilibre, aucun effort ne fut vain, je n'ai pas été capable d'en faire plus, je continue molo molo à mon rythme pour son bien être sans m'oublier autant qu'avant,

et comme cela fait du bien d'être aujourd'hui, la toto se pose au marché, un café, une viennoiserie et rêve longtime, à derrière à devant à maintenant les joues pleines de *levivre,

je reste longtemps, puis des divers, la poste, les Pâques de ma petite fille, mes enfants...

les légumes des papotis, beaucoup, un peu connue depuis ces sept ans derrière, comme c'est bon d'être ici, au plus près de l'amour, si fort si plein si fort si grand...

et comme la toto se gare, une hirondelle ressort d'une entrée voisine, pas d'ailes encore ici, et hier soir...

j'ai descendu le pot de la plante dessous le nid, l'ai arrosé, coupé ses branches mortes de l'hiver, pour attendre leur retour, aux hirondelles...

COMME C'EST JOYEUX LE PRINTEMPS!

d'un je vous aime, amoureuse, dans le temps d'avant, dans le temps d'à présent...

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 15:44

...

PHOTOS-1-0299.JPG Le Croisic 

 

La naissance d'un petit enfant, cela remue cela vibre, des amis il y a quarante ans, ceux qu'ils sont devenus, et moi même devenue, des traversées différentes, trajectoires cibles visées tellement différentes, de plus et plus encore comme avance le temps, mon parcours tel derrière, en nue me laisse *levivre, débarrassée de trucs de bazars de machins chouettes, et il reste les restes, le simple le humble le doux le goûteux l'élégant dans les charmes d'à présent, comme c'est bon de *levivre, cet état hors du temps, hors civilisation qui court dans tous les sens, en oubliant si fort que *levivre c'est pour s'aimer, aimer sa raison d'être...de belle délicatesse, merci la vie vraiment, ces temps sont un coin de ciel si bon si bel si merveilleux, c'est bon d'être amoureuse, ma traversée du temps...

Repost 0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 15:40

...

Dans un vécu en autisme, si tellement liée, les grandes parts de liberté, je les vis, en immenses, en incommensurables, déliée d'innombrables servitudes de ce monde, qui se scotche, s'englue, à y perdre son être, ETRE prend une telle place que mon vécu de LIBRE est si fort si profond, que je n'en reviens pas de recevoir autant...et comme j'aime transmettre par mes tous petits gestes, mon amour de la vie, un sourire bien plus grand, apprécier l'essentiel hautement c'est sacré, renoncer aux inutiles, pour s'accorder encore plus et plus encore plus des saveurs de liberté...pour laquelle je suis née au plus près de mon naître...

Repost 0
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 20:40

...

Cela remue d'aimer, et comme cela fait du bien, de se vibrer son temps, c'est bon d'être amoureuse...

Repost 0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 17:18

...

C'est bon de revenir à la surface, des amis de Toulouse connus dans le Nord et revenant du Mont St Michel sa grande marée, s'arrêtent ici bas, c'est magique, pas vus depuis huit ans ici, déjà...Une pause d'un quart d'heure, tout est prêt, les légumes de la dame du marché cuits, fleurent bon, le soleil pour les accueillir, les tulipes ont perdu un pétale, ce sera fort de fort de retrouvailles...Les oiseaux sont heureux dans le jardin, si fatiguée depuis le retour du Nord, l'énergie revient, les joies de partager...Des mots écrits, téléphonés, c'est chouette, mais serrer la présence de vrai de vrai, c'est encore bien plus, si près, tellement...des vies à nous confier.

Repost 0
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 20:39

...

PHOTOS-1-0297.JPG

 

L'entrée du port du Pouliguen, 17H30, il y avait de l'eau, beaucoup, et du vent, beaucoup,

et *levivre parfois c'est cette grande marée,

avec sa haute comme sur cette image,

et sa basse en même temps,

 

quand le cher nouveau né que j'aime, quitte enfin la maternité avec ses parents,

 

elle était encore hier, sous surveillance avec des capteurs,

et ces sons là, au téléphone, impressionnent,

que le mystère de la respiration, du souffle bon, celui qui en manque,

 

le corps expire,

c'est en arrière,

 

cette fois vraiment, je peux me réjouir...

après son 1er jour, avec une rhinite inflammatoire,

puis infectée,

des corticoïdes

des antibiotiques,

de l'adrénaline,

pour un petit bébé,

 

cela faisait mal...

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 14:50

...

Il y a ces trucs de vie si forts, comme introduire les images de fin d'année, sur mon ordi, comme si comme çà en bidouillant, et puis d'arriver encore et encore, à y glisser les photos toutes récentes...ET cerise rouge sur le gâteau, bouchon de champagne à l'infini, m'énerver un peu, tenter et recommencer, prendre du souffle, et m'arrêter, sortir, pour revenir, et réussir à faire passer une image de l'ordi dans la boîte à image de over-blog. Bon tout n'est pas au top de classement de date de mise en place, je demanderai conseils, cela s'impose, pour commencer une bibliothèque d'images...je suis émue de Partager. Alors l'appareil photo ira son bord de mer vers l'aquagym pour capturer la mer et la donner...

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 14:44

...

Imani

 

J'osais à peine te prendre

Une cousine l'avait demandé

Un tel respect pour ta petite vie

Alors quand sur mes bras à moi

J'ai senti vibré tes poumons

Cela émeut cela bouscule

Tant de pensées arrivent en masse 

Et la tête vite compte

Ah que oui de oui

J'aimerais t'accompagner

 

Longtemps

Le plus longtemps possible

Me prendre en soin pour moi

Etait déjà cette exigeance

Pour mon fils autiste

 

Voilà que c'est doublé

Pour vous deux dans vos fragiles

Je souhaite être et respirer

 

Devant tes doigts tes mains

Tes joues

Ton petit son par ces deux fois

Sortis de toi quand

 

IMANI

Je le murmurais tout contre toi

 

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 12:39

...

PHOTOS-1-0253.JPG

 

C'est un tel évènement que la naissance d'un nouveau né, c'est si plein de tellement...

Alors c'est pas son étonnant, que le stomac en galipettes depuis dix jours,

d'un jour avant terme, attente, se volcanise, acides pulvérisés,

pas de voix, si tant cassée depuix une semaine, et qui ne revient pas,

ses cordes vocales enflammées... 

 

cela s'appelle vraiment...:

 

se retrouver son humble

la voix coupée

ses maux de tête 

un tsunami de corps

petite chérie

que ta venue sur terre

alors stomack se soigne

pour se remplir encore

la vie n'est pas finie

voilà qu'une autre commence

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 08:03

...

C'est palpitant de manger avec une connaissance le midi, hier, c'est vibrant, après sept ans, de se dire bonjour si souvent en marchant le bourg, le petit nid de *levivre son charmant a amassé ses petites brindilles de *comme çà, *sans le faire exprès, des relations au fil du temps se sont créées, comme par magie, cela fait du bien. Partager, papoter, se ressentir vivant dans nos regards donnés, l'ouverture est sa belle, des échanges, des points de vues,

des bouts de vie leurs vécus qui se confient un peu, et comme c'est délicat,

la Toto aurait pu s'en arrêter là, de tant de mots du jour d'hier, avant son silence, ses temps qu'à elle, et puis...

 

elle stoppe devant le potager, soleil, deux jardiniers dedans, on se redit bonjour après cet hiver long, les quatre rosiers ont des feuilles, le petit potager sera à retourner, dans une dizaine de jours, même si une marche déjà programmée avec une relation du bourg d'à côté...

et des petits pois, radis, un peu plus forts des erreurs de l'an passé, se sèmeront leurs graines et des pommes de terre...

 

Merci pour chaque geste, le palpitant vivant. Des news font tant plaisir de quelqu'un qui est loin, quand ici bas, parfois, on se voit chaque jour.

 

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.