Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 12:36

...

Ils sont partis

De si jolis souvenirs

Les photos se vivent

C'est bon *levivre

Repost 0
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 17:28

...

C'est de l'intense matière un bébé

C'est de l'amour et encore de l'amour

Repost 0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 17:40

...

sa nuque dans mon cou la mer devant

à bras de sa maman des mûres sur le chemin

une terrasse son assise sur la table

un vent doux si bon ensoleillé tout juste

des poissons cuits leurs légumes saveurs

comme cela fait du bien ce jour et demi tranquille

ses cinq mois le poids d'un ange délice ses tendresses

l'envie immense de le retenir ce temps

l'appareil en capture des ondes délicieuses

la mise en boîte belle de souvenirs vivants

Repost 0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 22:11

...

La suspension qu'il a faite, accrochée au plafond du séjour, pour sa nièce. Le tonton fort heureux de la revoir demain après midi, après son RV chez la psy. Cette rentrée en douceurs, qui vise le joli, le bon, plus encore, sera prête pour début Septembre. L'organisation pour sa rentrée neuve à expérimenter. Pour le moment c'est une rentrée au goût du soleil, des temps de repos de vacances, comme ce soir, pour lui, notre terrasse dans le bourg suffisant pour *levivre ses ondes sereines.

On aime cette vie d'ici, peut être bien que les vacances à l'année ici, me ravissent bien. Ce coin est charmant et fort tendre. Mais pour lui, le jeune homme autiste, c'est peut être mieux de l'amener sur un autre lieu, en vacances, pour qu'il se trouve ailleurs, expérimente *levivre...

Repost 0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 21:55

...

Quelle merveille le jeune homme autiste si épanoui, ce soir, si bien, comme cela rend heureuse, qu'il soit encore son égal meilleur de lui, après ses vacances,

il a repris ses repères, sort dans les premiers de l'Esat, gai, joyeux, comme c'est bon de lingot d'or qu'il me donne par son sourire, comme je me sens légère,

le facile jusqu'au soir, tout fluide, comme cela fait du bien,

la voie de la rentrée plus adaptée encore, pour *levivre, lui fait du bien aussi...je pense pour moi, pour qu'il aille bien aussi. Impossible de le voir aller moins bien. Son bien être essentiel.

Les quatre mois à venir, seront nécessaires, pour réfléchir sur les meilleurs choix pour les vacances prochaines, les siennes, les miennes,

déjà, le temps des amis se fera hors Grande saison où il me faut être au top en énergies à donner...j'ai besoin de tout mon être pour *levivre le temps des vacances. Et nouvel lieu pas encore connu, à découvrir de plein sans souvenirs dedans.

C'est bon de prendre garnd son temps pour réfléchir *levivre afin de *levivre mieux;

Repost 0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 14:26

...

Tu arrives demain, ma petite fille chérie, je ressens déjà ta petite chaleur, sur le quai je vous attendrai, pour 11H,

quelles joies bien à l'avance,

le lit, la chaise haute,

la chambre du tonton bureau table à langer,

ce fut si douloureux de ne pas te revoir en Juillet, et débutAoût comme c'était envisagé, avec tes grand parents camerounais,

des fausses joies terribles...

pourtant te revoir ici, demain, alors, j'ai de la chance, beaucoup beaucoup de chance,

le plus épuisant d'une vie reste de ne pas pouvoir aimer,

aimer est si léger si palpitant si merveilleux,

alors je t'aime, à Grand demain, ma petite chérie.

5 jours à les bénir ces doux jours à venir!

des grâces généreuses quand *levivre donne pour s'être, et permet de soulager la fatigue alentour, d'une maman merveilleuse qui te nourrit encore, complètement, juste quelques cuillères de légumes depuis le week dernier, en plus du lait de vie qui te va si fort bien, ta mine est délicieuse, et tes papotis doux, comme les vidéos me comblent,

parfois je les regarde en boucle, parfois je les range un petit temps pour ne pas grossir le manque,

TU ES, et comme c'est MERVEILLE, que ta petite vie confiée, son passage sur terre.

Je t'aime ma petite chérie, et je peux déjà dire qu'être grand mère c'est tout autre, on ne se vit que rarement, à nous deux, puisque à distance, alors c'est rangé et cela fait souvent mal mon impuissance d'aimer de tout de vrai, souvent, sur l'étagère du temps qui passe et se voir confier ces grâces comme demain, AMOUR LEVIVRE...

C'est tellement bon d'aimer!

Repost 0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 08:12

...

Prendre distance vitale, de corps, cérébrale, lâcher prise, c'est devenu plus qu'essentiel encore dans ce monde qui va tel...

quand son humble dans sa petite vie, ma mère angoissée au téléphone tôt ce matin, pour sa petite fille à Bangkok, lieu d'explosion d'une bombe, des innocents encore visés,

quand ma petite fille privée de voir pour la première fois ses grand parents camerounais, à ses quatre mois et demi, interdits de séjour sur notre sol, l'habitation de leurs enfants trop petite...

on pourrait être bien trop abruti de vie,

je l'ai été si fort mi Avril à mi Août, empêchée d'aimer...

mon choix de VIVRE QUE LEVIVRE, à m'offrir à offrir à l'accueillir à le cueillir l'instant bel, est incommensurable bien plus encore,

A PRESENT...

tendres nostalgies, lourds vécus en passé, présent tel, se sont bousculés bien trop,

faut croire qu'une petite fille franco-camerounaise cela explose la tête dans mille sens, c'est tant d'amour dedans...en avant naissance, en naissance, en après naissance,

et que ma plume se secoue son encre légère depuis hier, cela me fait du bien,

c'est bon de se redresser à sa propre barre en l'aimant si fort la vie ses beaux côtés, en lui faisant confiance, tout n'est pas noir, tout n'est pas blanc, il y a des rudes, des tendres et des séries leurs remous simples...A SAISIR DE VIE DEDANS,

ses bleus, ses blancs, ses roses, C'est de toutes les couleurs de la vie, et

JE L'AIME! c'est certain! c'est bon de choisir son existence en VIVANTE!

la plus libre possible, même si des pas possibles, des obligés, des trucs des machins,

ressentir des précieux au fond de soi, fermer les paumes sur des ondes si jolies,

un regard, des murmures, de la tendresse, de partages, de l'écriture, des lectures, un café, des rires, des fou rires tels que j'aime, un sourire doux, un visage triste, des grandes peines, de la peur nécessaire, des rêves, plein d'envies, de la vie de la vie de vie à goûter doucement avec délices le plus possible,

pour se donner à d'autres encore et encore en pleine vie.

Merci ma vie que de te confier à moi, pour le temps de mon existence, et de pouvoir voir entendre d'autres vies que j'aime, que tu me murmures doucement, cela fait tant de bien, des belles confidences dans le creux d'une oreille, dans l'arabesque d'une main, le velouté de la peau, le cil qui dépoussière l'œil son bleu à se donner...

Repost 0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 20:50

...

Il y a ces rappels de Barcelone, Tarragone, Montserrat, et Sitges, Salou, d'autres, l'Espagne en ado, il y a longtemps, et c'est une chance de pouvoir poser la question à ma mère demain, quand y étions nous?

ELLE ses quatre vingt cinq ans et demi, sa voix si tonique il y a quatre jours, si mal il y a deux jours SOS médecin, la vie ses hauts ses bas,

mais en fin de parcours, les bas prennent une toute autre signification, comme les hauts dont on se méfie, comme un dernier envol, le tout dernier...

j'espère pouvoir lui poser la question demain, car l'urgentiste lui disait que *intoxication médicamenteuse, mais que ce sont eux qui la maintiennent en vie...alors...la vie?!

Repost 0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 20:05

...

Comme c'est joli de la vie, son rêve doux rêvé, c'est *levivre en dedans, sur un nuage son bel, et comme cela fait du bien, cette vie d'au plus près, pour s'oser exister...

Repost 0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 17:33

...

Un café sur la place ce matin, les doigts tapotent un sms pour convier une connaissance si elle le souhaite, c'est bon d'oser déranger l'autre,

sortir de soi, à nouveau, cela fait du bien, ne plus rester dans l'ombre,

EXISTER!

c'est heureux ces échanges du matin, à deux, la copine de la marche du jeudi...

Quelle chance qu'on soit en 2015, depuis sept ans et demi ici,

et que bien moins est à construire...

Quelle chance quand des bouts de ciels jolis se donnent à soi, ou quand on peut se les cueillir vivants de vrai, de tout de vrai, quand on aime si fort...

en amoureuse de vie...la seule raison de *levivre...

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.