Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 12:40

...

Hier matin, l'orthophoniste, ses courses chez l'épicier, le café au Chêne Vert,

et puis son retour SEUL vers la maison,

et je le retrouve à mi-route, avec ma toto,

RIEN NE FUT VAIN, rien n'est vain, sur ce chemin qui se trace joli,

alors, le plaisir fou de me faire la fête à La Roche Bernard, hier après midi, dans ce bourg typique, charmant, et devant la Vilaine, les voiliers, le paisible, un café, un chaud soleil,

comme cela fait du bien, ce coin que j'aime énormément.

Levivre, quand ces petits paradis son être, comme cela fait du bien,

et VOIR SON ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP, sauvé des pires,

C'EST IMMENSE DE VIES DEDANS! je me vole, m'envole, sautille, le fardeau bien trop lourd derrière...permet d'envisager de jolies pistes pour en sauver d'autres.

Repost 0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 15:51

...

Comme c'est tendre dêtre doux avec soi, d'être en soi quelque part et des autres sois dans d'autres parts, un puzzle que *levivre confectionne jour après jour, au fil de sois, c'est émouvant, et comme c'est bon de ressentir son petit coeur battant, qui bat doucement, avec vigueur, et qui a des pleins d'envies,

de

*lebienvivre son temps libre qui arrive bien plus,

le petit coeur se sentait comme si libéré d'un si lourd fardeau, en voyant, son fils, le jeune homme autiste de vingt huit ans et demi, si fluide, si serein, si en confiance, si en initiatives, ce week dernier, en le quittant à 19H15...

A le re'voir dans une demi heure...il est avec la dame des mardis et vendredis...

I AM IN LIBERTY...

Repost 0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 15:29

...

Quand le regard se tourne, et voit un sillage de grandes fatigues,

c'est bon de regarder devant, cette énergie qui revient au galop,

cela permet d'envisager des bons trucs, des belles vues,

y'a pas, l'été, c'est beaucoup à *levivre de vrai de vie de vue vécue, *levivre en autisme,

Juillet et Août furent si pleins, après les mois rudes pour le petit coeur,

c'est mieux, c'est léger, cela sautille à nouveau, cela me va mieux,

et tenter l'aquagym, dans deux jours,

et accepter des partages et des rencontres,

c'est bon de vie

*levivre mes parts à moi qui me reviennent pour *lebienvivre,

MERCI à cette rentrée 2015,

tellement plus jeune et jolie que l'an passé,

et puis youpsdegloups,

les états d'âme de coeur de mère, de grand mère, sont apaisés,

*QUAND LES ENFANTS VISENT LEURS PRIORITéS DE VIE A EUX,

j'ai décidé que *levivremeréjouir...

On se verra, bien, un jour...

Alors, ce travail à *levivre, pour adapter le jeune homme autiste,

lui fournir les expériences, pour véhiculer, chez ses aimés...

le téléphone se travaille, à user aussi des transports de communication...

Si il ne souhaite pas vraiment remonter dans le Nord,

il a envie de revoir ses soeurs, des amis...

Mais comme le tissu de belle étoffe en humanité, se tisse ici,

que des liens avec le Nord, se bougent,

un tel parcours de vie, change tant les vues...

Alors, à Aujourd'hui d'aises, à *levivre *lerespirer *lemurmurer *l'onder

les yeux se ferment et remercient, les grandes lumières qui reviennent...

Repost 0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 17:01

...

C'était bien, Nantes, c'était vivant,

de deux cafés en terrasse au soleil,

Place Graslin,

avant et après notre marche,

notre sandwich à l'Annexe,

près de mon RV,

chez une dame copine,

les bâtiments, le soleil, les gens,

un coin à découvrir encore, pour moi,

un retour dans les temps,

son RV à la mairie pour elle.

C'est bon *levivre vivant.

Repost 0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 09:12

...

Alors on rit ce matin, avec humour de nous, on la cueille la vie, avec lui, mon fils, le jeune homme autiste, c'est un rayon de soleil qui vient nous guili le coeur si souvent,

ce Septembre de lumières, fait du bien, c'est bon d'avoir quitté bien trop d'ombres,

transparente éclairée pour partager, me va bien,

c'est bon de souhaiter un beau jour chaque moment ses joies,

day after day, pour les aimés de coeurs, d'âmes,

belle journée de soleil...

La vie à saisir en dehors appelle, vers La Roche Bernard, puis une invitation à St Brévin pour un café, une copine en semaine d'ici,

au bout de sept ans et demi, les partages sur tables chez soi, s'invitent,

et comme cela fait chaud au coeur,

quitter une région, et se retrouver nu de partout, en ayant tout quitter là haut, les enfants, les parents, les amis chers, des séismes dans mon coeur...

MAIS VISER COMME HORIZON, un environnement tendre, des structures pour mon fils autiste, fut la lumière visée...

Et même si des épreuves immenses, pour lutter, combattre, des pensées, des trucs des machins, pas vus avant l'envie de déménager...

LE JOUR D'AUJOURD'Hui EST de le voir si VIVANT,

et comme il me disait hier soir, en rentrant avec la dame des vendredis:

- je suis bien avec tous ceux de l'ESAT

- je suis bien avec tous ceux du Foyer

Alors c'est un si doux apaisement, une délivrance bénie, une prairie ses pissenlits, un battement de cils, un coeur presque comblé, les paupières se ferment et remercient...

qu'après 2012 EN DOULEURS si grandes de chemins à choisir...

aujourd'hui soit, pour lui, et des aimés.

Mes souhaits sans cesse renouvelés pour un monde beau, bon,

généreux de partages,

où l'argent est une mauvaise herbe,

puisque le minerais précieux, c'est L'AMOUR EN DEDANS, EN DEHORS, dès que c'est possible,

c'est un sel de vie puissant, une lumière si belle, si bonne.

Joli week end à venir, le soleil est dans mon coeur vivant!

Repost 0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 10:13

...

C'est vendredi, le week débute pour lui dès 16H,

et c'est de la vie pleine à *levivre,

son autisme dans tout ce bel épanouissement,

sans jamais se lasser, de tout ce plus léger devenu possible,

quand c'est le temps d'un week, du vendredi 16H au dimanche soir,

quand c'est le temps d'un mardi 17H à un mercredi 13H30, un mercredi à 8H30...

c'est le temps des vacances,

quand neuf jours se succèdent, que c'est plus lourd, de souffles trop courts pour soi,

car le temps vieillit l'être et ses capacités d'être et être et être encore le plus au top possible,

comme un vécu en autisme l'exigea, tant de fois, non stop en jeune âge,

mérite encore bien des égards en disponibilité pour l'encourager à grandir encore.

Merci aux ressources engrangées cette semaine, elles permettent d'envisager sans prise de tête inutile, ce beau week à venir, à *levivre.

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 17:00

...

De grands chagrins pour de longs combats de vie, cela use, cela rend si seul d'une solitude pourtant qu'il faut apprendre à vivre en complice aussi, car dedans des forces vives. Et quand les grâces du temps, dessinent un tendre sourire, d'amour son doux son bon, tout cela n'est pas pour rien, mais pour en aider d'autres en chemins difficiles. Levivre ses bouts de doigts une plume son encre.

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 16:30

...

Pourquoi faut il que le monde ait besoin de voir de telles horreurs de tout de vrai, pour se ressentir choqué,

QUEL MONDE EGOÏSTE...

Allez, même si c'est une utopie,

je rêve à un monde doux, sans brutalités, sans inutiles,

qu'UNE VIE EN AMOURS, pour chacun.

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 16:27

...

Ces dernières années, des bracelets étaient restés, à mesure de leurs fils nylon usés, dans une enveloppe, dans une coupelle blanche, dans le vaisselier,

je suis contente d'avoir enfin pris le temps pour enfiler des perles,

tant de temps auparavant, pour cogiter, trouver des solutions pour sortir de tunnels, gravir des pentes trop raides, tomber, en chagrins si forts,

faut croire, que cela va mieux,

le temps apprend à vivre des chagrins sans plus se rendre malade, c'est si vrai que cela ne sert à rien de tomber mal...en plus de tout le reste.

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 16:18

...

Il y a tout juste deux semaines, ce jour,

ma fille, assise, devant son ordi, à la table du séjour,

le calme d'une sieste de sa petite filles,

je suis dans le divan, quand...

*Nantes laisse les mineurs dans la rue

*un enfant de cinq mois avec son parent, en détention

*un magasin peut remplir le formulaire pour une demande de papiers,

quand la personne sans papiers, a la chance de travailler

*il va falloir que çà change, cela ne peut plus durer, chacun est si égoïste, dans ce monde si égoïste

Silence.

Alors quand ce jour, cette photo de cet enfant de trois ans d'innocence.

Alors, mes pensées vers tous les enfants qui souffrent, décèdent, parce que nés dans un monde de fous.

Alors, bien sûr qu'on ne peut claquer des doigts et rendre chacun en bonheurs, en respects humains.

MAIS NE PAS RESTER INDIFFERENT, et,

soutenir chaque combat que je trouve chouette, mener des luttes personnelles, me donnent envie de me réveiller le matin, pour un ciel d'être.

Je pense à ma fille ce jour à l'ONG *L'essor de Marcq, et penserai demain à elle, à un entretien pour une place en ONG sur Paris.

Se rapprocher de sa famille, et donner d'elle pour favoriser les panneaux solaires dans des pays défavorisés, après avoir aidé à trouver des fonds pour permettre à des enfants d'avoir accès à l'enseignement et divers respects auxquels ils ont droit...j'espère qu'elle aura cette place.

Repost 0

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.