Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 19:51

...

 

 

C'est tant inespéré, vraiment, que tu me prennes en photo, mon fils, mon jeune homme autiste de vingt cinq ans, les derniers mois si douloureux pour toi, l'an passé, et ce début d'année...

C'est comme un rêve, les yeux ouverts, cela frémit de belles ondes, tu me redonnes plus de force, encorps, la lutte pour t'offrir le meilleur pour ta vie, se poursuit, avec plus de joies, moins de lassitudes extrêmes...

C'est que je me suis fait peur, mon fils, en dépassant mes limites de chair, de nerfs...sans le voir vraiment...les signaux venaient de professionnels de la santé, me disant stop, faut arrêter...

C'est que je remercie ma vie, de m'avoir donné force encore, quand d'autres n'y croyaient plus, c'est vrai que je voyais une mère en douleurs atroces, en détresses, en limites dépassées, dans le miroir du temps...

 

C'est derrière...

C'est cela que je souhaite t'offrir, encore, mon sourire qui revient, juste en goûtant ta présence si gentille...

C'est que tu étais devenu autre, dans cette violence montante, cassante, tu m'as cassée, chachou, mais le temps m'aide, de te revoir mieux Tellement, je souhaite oublier, et serrer...

 

C'est Aujourd'hui!

 

Et mon voeu le plus cher, mon amour, c'est que je devienne moins importante à tes yeux, laisse toi guider par d'autres, pour que je ne sois plus toute celle au bout du bout de ses limites, je ne suis que mortelle, pilouckette,

tu sais, et tu le sais bien, comme les pros de l'esat sacat te bichonnent, te soutiennent, t'entendent au plus près de toi, comme ceux du foyer d'hébergement,

et puis garde surtout, cet air coquin, quand je te parle des filles, des copines, l'état de se planer voler, c'est si bon...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.