Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 17:09

...

Elle est étrange la vie, elle vraiment incroyable,

c'est heureux que *levivre qui gargouille ses pleins d'être,

prenne des chemins osés qui finalement sont beaux.

Elle est si décevante la vie, parfois, souvent,

les gens sont bien bizarre quand c'est si bon d'aimer.

Laissons les donc se perdre, c'est dur de se répéter,

de tenter de faire voir *le vraivivre ce pourquoi,

on est naît pour *levivre, sans se mourir dedans,

pour ceux qui ont le choix de s'extraire des lourds.

Rentrée sa belle histoire deux jours sa petite fille,

c'est l'adulte bien plus qui fatigue et épuise.

Alors c'est simple c'est dit, l'accompagner nous seuls,

sa mère dans son repos,

quand je pense qu'un jour j'ai été mère aussi, absorbée,

ma non vue,

c'est bon d'être en Manou, celle un peu éclairée,

qui se contente d'aimer, de sourire, de regarder,

l'éducation globale revient à ses parents,

mais parfois c'est si triste quand le parent ne voit pas,

l'invisible, le sacré, l'innocence jolie à donner de *levivre,

un monde bien stupide que la folie du monde...

qui vit pour s'épuiser sans temps pour ses enfants.

Le bilan reçu ce jour de l'Esat, est un lingot de platine,

et les rires de mon fils des diamants vivants.

-

Les roses croquent leurs cous, je leur souris,

ce matin à Piriac, mais comme c'est joli,

et cet après midi, deux heures, photocopier, archiver,

et fermer, cette fameuse enveloppe, pour les renouvellements,

ce temps paisible, ici, le vent frais du dehors,

une fille repartie hier, l'autre fille arrive demain soir,

-

cette fois, cela me va,

parfois on peut se voir, sans être tout le temps ensemble,

chacun a besoin de respirer son plus profond de soi,

ce fut même possible d'envisager retrouver des amis après demain soir,

mes besoins de libertés, son géants, fort immenses,

Manou, parfois, pas trop, pour les enfants aussi, parfois, bien moins,

Avant, c'est tout derrière,

je me vis mon instant, mes prendre soins vitaux,

oui, il était bien temps, d'y arriver en faim d'une vie qui me revient,

en mère, je me suis donnée tant de temps tant et tant

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monique 11/08/2017 09:57

Bien vu et tellement juste, l'important c'est d'aimer, d'aimer fort toujours avant qu'il ne soit trop tard comme le chantait Barbara. Bon week-end bise

18/08/2017 15:37

L important c'est d aimer!
et sans le faire exprès, on n'aime pas par obligation.
aimer c'est inespéré, instantané, délicat, bon, à prendre soin.
Belle journée, Monique.

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.