Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 13:49

...

Quand l'éducateur référent de l'étage -1, parle, en fin de week dernier, de la venue de l'intervenante en autisme de Edi Formation, on entend

Quand la chef de service de l'ESAT SA ESAT et l'éducatrice référente de son étage 0, acceptent, la main que je leur tends, avec des matières travaillées par mon fils autiste, travaillées avec la neuro psychologue

Quand les oreilles se tendent, quand il change d'orthophoniste, en Septembre, elle sera près de son Esat, la précédente du bourg d'à côté n'a pas trouvé de remplaçante

Quand mon cœur bat

Quand un bon rendez vous avec la psychomotricienne hier soir

Quand je me retourne, que le chemin derrière, pour en arriver là, sans être arrivés, car jamais arrivés sur le chemin de soi, la vie est bien trop courte

Quand un bord de mer St Brévin ce matin, ensemble, en père, mère, sur un cours d'ondes en accords

Quand le silence du petit bois ses cuicuis étant tant apaisants la machine à laver roucoule en bas au garage

Quand le temps n'a plus de prise, un tel bel lâcher prise en confiances, en laisser aller rien qu'à *levivre, des glissades légères sur ce chemin en autisme qui se poursuit

Quand début Juillet commence bien, cela régale et frissonne l'être de réels rêvés tendres

Quand la vie sa fleur de l'amaryllis pousse et pousse en beautés

Quand des ailes d'hirondelles ont le parfum d'une seconde nichée mon corps s'alvéole doux

Quand ce soiril retrouve la jeune femme des mardi et vendredi, mon fils, vers la piscine

Quand la vie s'ouvre, je la remercie fort, je m'enrubanne, et me danse, ma momie se libère de ses bandelettes, incontournables, un long temps, en suspensions

Quand j'aime, j'aime, mon cœur tout entier dedans, et quand l'émotion grande, je ferme les yeux, et remercient, mes chers complices de vie, à vie...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.