Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 22:43

...

Impossible d' écrire...

Perdre sa maman, c'est tellement lourd dur puissant si douloureux que se raccrocher au fait qu'elle ne souffre plus, sauve du pire.

Et dans cette cruauté indescriptible, on s'étonne de trouver quelques grâces,

la jacinthe rosit dans le petit vase, les orchidées d'ici quand les siennes sur leur table de séjour, ce fut si fort de les revoir, que les larmes s'échappent;

Savoir qu'on ne verra plus un être aimé, c'est atroce, même si on s'y attendait à son dernier jour prévisible qui finalement tombe comme un couperet.

Mais impossible de rejeter levivre qui est si bon, si précieux, si délicat, si tendre,

comme c'est respirant de renifler la vie, dans ses éclats jolis,

bien plus encore dans ces jours si douloureux, ces six jours entre un décès, et les obsèques, après tous ces mois d'avant, de voir son visage avec de telles souffrances,

que je t'aime ma mère.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.