Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 21:57

...

Le petit coeur a cette chance dans ses doigts de tapoter les ondes et de voir les mots qui s'écrivent sur l'écran,

puis quand le pas son léger il descend l'escalier vers le garage, en tout bas, l'arabesque la saisit, alors si elle danse, c'est que çà va, dans des quelques parts qui se donnent,

de la musique, des tendresses, une fin de soirée paisible,

impossible de raconter de 17H30 à 20H00, quelle énergie à déployer,

et cela reste étonnant de se voir acter, de se voir vivant, de se voir guidé par ce chenapan le coeur, la petite âme remercie les forces qui sont là.

Quels bonheurs que le jeune homme autiste ne bloque pas, que marcher rentrer sortir, est si facile, l'intérêt le guide vers devant,

on partage, on silence aussi, il entend, il raisonne, parfois cela déraille un peu, un peu plus, et le miracle du partage possible, le guider, ô pourquoi certains pouvaient dire, *mais il faut vivre pour toi, penses à toi...

j'ai tenté de penser à moi,

mais l'écrabouille pour lui, mon fils, mes enfants,

alors je pense bien plus fort à moi, puisque je ne cesserai jamais de les aimer au plus près de chacun d'eux, dans leurs singularités, en amour pur pour mes enfants,

-

ma vie, elle est ce qu'elle y met,

dans mes rides, mes gravités, mes légèretés,

-

sans ce vécu en autisme, mes enfants, mes amours, qui serai je devenue,

par eux je suis juste toute celle que je suis en vie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sedna 31/10/2016 16:31

Beaucoup de courage et d'abnégation...il faut vivre cette vie la pour se permettre de la commenter. Je lis seulement vos mots.

Annick 04/11/2016 13:51

merci pour vos mots...

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.