Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 07:39

...

Quatre jours si pleins bien trop pleins, mais essentiels, encore une fois,

à *lesvivre en plein dedans, à prendre distance en pensées, pour ne pas se perdre,

-

un mardi matin sans connexion, orange, puis un technicien qui découvre un câble hors d'usage dans une boîte de fils extérieure dehors, une panne semblable dans le Nord, la connexion depuis hier soir,

et entre temps,

la démission de la nouvelle dame auprès du service d'aides à domiciles, au sujet de sa rémunération, trop qualifiée, et pas payée, se voir en dehors sur Nantes, pour s'entendre sur ce qui pourrait être mis en place, un long temps ensuite à grignoter prendre distance m'alléger pour me décanter, m'envoler encore,

la service d'aides à domiciles hier matin, la précédente dame revient ce vendredi...

gloupsyoupsdevroum, faut quand même avaler, puis envisager, agir réagir, puis re lâcher prise, prendre soin de soi,

-

j'avais rêvé cette reprise de Septembre si légère, puisque tout étaitait cadré, bien positionné, il restait juste ces trois essais en séance classique d'aquagym, finalement vécues superbement par lui, il a son inscription...

et puis, il y a cinq semaines, patatras, l'appel de la société de services, pour avertir d'un changement de personne, a tout brisé, émietté, mon apaisement libéré,

et à connaître ce déboulis, ces fratras encore pour que l'aidante que je suis, puisse aussi se faire aider, soutenir, remplacée puisque ma liberté m'est chère, inestimable, si précieuse, bien plus appréciée sans doute que celui qui est libre de libre complètement...

LUMIERES ce matin, après quand même un sacré noir de noir hier midi sur Nantes,

mais dans quelles voies je pars, je prends, je me laisse guider? je tiens les rennes?

UN PEU DES DEUX...surfer sur un terrain labouré, semé avec amour le plus possible,

cela devrait donner de belles récoltes...

et puis, aussi, mettre plus d'outils de communication en place pour mon fils...

et c'est le coeur à l'ouvrage, et c'est l'épuisement aussi, et c'est l'envol aussi, et c'est le besoin de me poser ce week, peut être, pas possible de me projeter...l'envie de vivre la précieuse seconde...

et aussi cette mise en place dans les trois ans, plus concrètement, pour l'après le parent, je sais bien trop que je suis mortelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.