Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 15:13

...

Néanmoins, même si des forces vives, si tranquilles ce midi,

le cœur bat comme un petit fou, en cet après midi,

il galope encore, et s'active à revenir plus calme,

les palpitations sont si fortes, qu'elles fatiguent,

-

ces cinq derniers jours si chargés d'émotions encore,

et puis ces trois et demi si précipités,

le Printemps si riche de vie pure, en haut delà, par la vie rude ici bas,

depuis la formation en autisme de fin Février qui a remué tant,

piqûre électrochocs, de visualiser en dedans le parcours derrière, celui d'à présent,

pour envisager plus bellement encore,

Aujourd'hui,

sa vie, *levivre de mon fils autiste,

-

des séismes des raz de marée des déluges des tremblements de terre à traverser,

-

et les mouvements du petit cœur se calment,

-

c'est bon de partager par l'écriture.

-

Rien ne fut vain,

les deux sœurs de mon fils autiste, en équilibre, des projets, de la vie en elle, leurs vies propres à chacune,

alors c'est bon,

car il n'y a pas que *levivre du jeune homme autiste qui a gonflé d'amour mon petit cœur intime ses fragilités d'aimer aimer autant.

Ma mère puise de la vie, des précieux, dans sa vie quotidienne, alors pour le moment c'est bon pour elle.

-

L'être souffle, une tendre respiration,

les bras s'étendent, les yeux se ferment un peu, le trop plein se baille tendrement,

-

c'est bon ce repos, cette belle liberté de ce jour, puisque mercredi sans ESAT SA ESAT, et trois jours de vacances en fin de semaine, avec la réunion des familles au Foyer, en prime, j'espère en paquet cadeau pour vendredi après midi.

-

Alors le souffle puissant dans les feuilles du bois, un cuicui d'oiseau, ma petite hirondelle qui niche, le jardin rempli de fleurs de ce Printemps, les géraniums de l'an passé en abondances quelles beautés,

le petit séjour paisible, le réseau télévision rétabli pour toute les chaînes,

aujourd'hui pas de réseau téléphonique, il reste le fixe, voilà ce que c'est de vivre hors d'une grande ville, dans un bourg petit qui malheureusement a l'air de prendre de l'ampleur,

et les moindres petits trucs sans bien d'importances me donnent de la vie ses ailes, et comme c'est grand c'est immense pour mon petit cœur d'à présent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.