Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 09:37

...

Les oiseaux chantent dans le petit séjour en cet instant,

un départ vers 7H15, la musique, des danses arabesques, le corps s'ondule, se détend, le petit déjeuner sur Nantes, jolie place, très belle, la vie se réveille, un RV, une envie de rester encore, mais des CRS, une manifestation en vue, le retour plus rapide, un bref arrêt in home, avant de revenir après une table partagée avec une amie, un après midi bien envisagé, avant d'aller le chercher à 17H à l'ESAT, le jeune homme autiste, son RV chez le dentiste, et dans cette vie remplie,

cette tendresse si douce, de le regarder dehors, de *levivre en dedans, ce tranquille, cette saveur si bonne, de se ressentir vivant, si tant vivant encore...

la soirée d'hier soir à s'éteindre à 1H, on y parlait d'autisme, et pas trop mal, c'est vrai, in vivo in vécu,

et si seulement ces temps depuis 2012, allaient encore plus vite si vite encore plus vite, pas de temps à le perdre, la vie elle n'attend pas, et quand on parle d'autisme, c'est sauver au plus vite...

-

oui, l'argent il est là,

mais mal placé, dans des mains dépassées, de connaissances fausses,

il est à déplacer cet argent,

vers le rééducatif, les bons soins de bonnes pratiques,

-

j'y crois

-

qu'attendent ils?

la mort de ces puissants professionnels aux rennes de structures complètement OUT, des mouroirs, étouffoirs, d'autistes qui sont nés pour *levivre...

-

gloups youps,

une tel rebondissement,

que ma nuit belle et douce,

ce matin recueillie en l'accueillant la vie, sur un bout de cette place, un si bon petit déjeuner, les forces sont renouvelées, le dynamisme est là,

c'est comme si ce matin, j'avais trente ans de moins...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

monique 31/03/2016 19:19

Bonjour Annick , j'ai regardé et écouté attentivement l'émission d'hier au soir et j'avais l'impression d'être à tes côtés, prête à entendre et vouloir comprendre ce que toi tu sais mieux que beaucoup qui comme moi ne le vive pas au jour le jour., même si des progrès sont faits je pense que c'est peu au regard de ce qu'il reste encore à faire. Je pense souvent à vous et vous donne ce que je peux vous donner une amitié virtuelle sans doute mais sincère parce que je te l'ai déjà dis l'amour vous en avez besoin plus encore que tous c'est primordial j'en suis persuadée.Je t'embrasse Annick toi et ton fils .

Annick 02/04/2016 10:18

je t'embrasse très fort, Monique,
j'aime énormément te lire,
tu es une présence forte,
et puis qui sait?
un jour une table un café...
le destin décide tellement.

Annick 01/04/2016 13:31

Bonjour Monique,
merci pour tes gentils mots,
je t'embrasse.
Annick

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.