Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 16:34

...

Les cadeaux sont au bout du garage, délicatement posés, pour le voyage, dans douze jours,

les pots de peinture, attendent de s'ouvrir deux jours, en fin d'année,

sa chaussette restée ici, son transat des *ensemble, sont froids sans sa présence chaude à ma petite fille chérie,

la grosse valise encore posée sur un meuble,

le sac des produits d'hygiène, dans la chambre du haut, il reste à mettre ses doses remplies de savon liquide, shampoing, pour chaque matin, chaque soir, pour le jeune homme autiste, si peu de médicaments, et comme c'est une chance,

-

au premier, l'amarylis grimpe une, deux tiges, et mon oeil suit leur grimpée douce, devant les petites étoiles qui clignotent à l'année, quand les deux lampes s'allument en fin de journée,

-

des tendresses, de la fluidité, beaucoup de partages inespérés, comme cela fait du bien, au coeur son âme, du pareil au même,

les petites verdures pianotent des ondes tranquilles en entendant les jolis cris de joies du petit monde en bas, que j'aime envie si forte de leur tendre les bras, de les serrer, de*lesvivre mes amours, c'est parfois si lourd à distance, mais lui, le jeune homme autiste est tant bien ici bas, que je me suis trouvée si fort de fort, ici,

-

sur le bras du petit divan, son pull est tricoté à ma petite chérie, que je me surprends à aimer tant et tant, demain, le montage du tricot avec mes mains de moi, encore,

-

et c'est bien.

-

d'un je vous aime, comme j'aime, comme l'amour m'aime comme çà, sans le faire exprès jamais, d'aimer dans mes excès,

je vous aime et c'est bien, et c'est bon de vous aimer...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.