Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 19:03

...

Un samedi si léger, son repas tendre et bon, le départ vers la côte avec tant de soleil, ils rentrent au ciné, je me pose un banc plein soleil, la mer devant, des moments intenses de vie, à la croquer beautés si belles en ondes douces et belles, une petite marche, un thé citron, deux pralines, puis son appel, le film est fini...

le café allongé, à nous trois, son chemin, pour encore l'accompagner, et cela se voit vraiment, sa glace, des amandes, des visages connus, et tant d'autres inconnus, de la vie à regarder, des gens, des cent, des têtes, leurs vies en tout dedans, juste à les croiser d'être,

la mer son sable, le chant des vagues et comme cela fait du bien,

des appels des aimés, des vies à distance à se partager un bout avant de se revoir, un pleur de les savoir en banlieue pour le moment, une autre dans le Nord mais ses amis la vivent,

il est au top de forme, et comme cela lui va, de discuter, apprendre, découvrir tant et tant, tout ce qu'il ne voyait pas dans le passé d'avant,

et une marche rapide, loin loin si loin vers le port en bout de rade,

et le soleil se cache, et la bise plus fraîche, la douce onglet aux doigts,

c'est que c'est le Décembre,

beaucoup de méditations, ce chemin vers Noël, ces temps de fêtes des cœurs,

le butternut, le potimarron sont si beaux, les poissons si régalants, la cuisine sent bon de son samedi matin à cuisiner, et comme c'est bon ensuite de les manger tout cela de voir les regards qui apprécient, les bouches qui dégustent, les herbes, les jus de légumes, les pommes de terre à l'eau précipitées dans des régalades d'oignons, l'oeil applaudit de vie, c'est si bon de la manger, le foie se repose de ce zen accueilli,

le jeune homme nous régale, ô comme on apprécie,

à chacun je souhaite.

ô comme ce serait bien, de la chaleur pour tous, une vie qui permet de *levivre tout simplement juste le temps de *levivre...

On le souhaite à ses enfants, à chacun, qui veut bien regarder que sur terre l'art de vivre essentiel c'est de saisir la vie dans ses moindres ses petits ses trucs qui rendent vivants chacun des petits instants, les sourires, aimer chaleuriser celui qui en manque le plus.

Juste un sourire, des pas, un partage, de l'amour, des vivants tous ensemble, sur un bien chemin que celui de *levivre,

ô si seulement 2015 fermait la porte à un année sa dure,

pour laisser place à une année 2016, qu'en PAIX, en AMOUR.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeandler 13/12/2015 10:44

Bonjour Annick.
Les blogs un peu en déshérence en ce qui me concerne. Difficiles de courir plusieurs lièvres à la fois, sinon impossible.
Le tien toujours vaillant; de ta vaillance, coûte que coûte. C'est ce qu'il faut. J'en ai perdu un peu le fil. excuses-moi. Replié et seul maintenant, en ma campagne, les enfants pas trop loin, je vis.

Je vais te souhaiter et pour tous les tiens, une bonne fin d'année dont nous refermons bientôt la porte comme tu le dis
Que 2016 nous permettent de sourire à la vie.
Pierre.

Annick 16/12/2015 17:22

Bonne après midi Pierre,
je reprends tes mots qui me plaisent alors je te cite:
*Que 2016 nous permette de sourire à la vie.

C'est tellement bon de se ressentir habité de fraîcheur de vie,
j'ai pas dit *innocence,
mais de bons de bienfaits de trucs intérieurs,
qui nous étonnent de sautiller de s'envoler de sourire comme çà,
car la vie c'est bon quand cela passe fortdefort de goûteux,
même si au prix d'efforts faits en passé,
pour en arriver là, à cette douce délivrance,
une paix intérieure indescriptible,
Le seul hic,
parfois ce ressenti d'être loin et de ne pas pouvoir aider,
mes enfants là haut, comme ils aimeraient, ils le disent.

Mais le parcours pour lui, autiste, et incapable de penser se
construire une chemin, il a fallu...

pour en arriver Là, là.

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.