Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 12:35

...

Faut croire que...

la naissance de sa petite fille si attendue qui finalement saisit de rapidité, une grossesse dans le déni, après des fausses couches,

la vie des parents qui se rapproche de la fin, des grosses secousses depuis plusieurs ans, qui font imaginer le pire,

l'existence des enfants dans leurs vies, l'une qui se cherche et décide pour beaucoup de changements importants de sa vie,

et puis, sans oublier tout le reste, et dans cette matière là, il y a tellement...

Faut croire que...

Peu à peu l'équilibre se recompose, rêve, espère, une rentrée, des décisions à prendre.

Chaque jour sa petite crise d'existence à toucher *levivre ses meilleurs pour soi, les autres,

et dans son courant de vie, *sevivre dans son corps le mieux possible...

Faut croire que...

Pour avoir à *lesurvivre, il y a des grosses crises d'existence qui scient les jambes, tobogane dans un puits, soubresaute le cœur bien trop, vertige, tue de mort lente...

C'est bon la récupération de soi, l'amour du goût de *levivre léger, ses malgré tout ce que *levivre réservera,

en attendant, l'espoir magique serre, les rêves jolis de se faire du bien,

c'est pas facile de laisser derrière ceux qu'on aime, leurs chemins pour eux,

et pourtant quand il n'y a pas d'autres choix possibles, il faut se résoudre à apprécier comme une espèce de détachement, de lâcher prise, donnent des ailes, des la vie, *levivre encore.

Faut croire que...

Une vie cela s'apprend à mesure qu'elle s'avance ses pas de belles grâces à se cueillir son minois tendre, et comme cela reste joli bon la tendresse des temps paisibles, amoureuse encore, passionnée de bel amour dedans, dans les fleurs de peau de *levivre qui font du bien.

Faut croire que...

Être parent, enfant, mère, épouse, amante, amie, copine, femme, fille, complice, amoureuse, engagée, aimante, les pieds sur terre, la tête dans les étoiles,

c'est pas toujours facile,

mais c'est fort beau de vie, et *levivre ses grâces.

Faut croire que...

l'amour quand il nous tient, il tatoue ses jolis dans la fraîcheur des sentiments leurs purs ainsi, à s'étonner d'être celle...

Faut croire que...

ces temps de vacances sont à *levivre aussi, l'été c'est pour trois mois, à engranger des bons, des beaux, des magiques, des pépites dans les yeux,

pour l'aimer plus et plus encore,

SON HISTOIRE DE SA VIE...au plus près de vrai de vrai.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.