Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 11:46

...

Quand le tour du bourg son lundi matin, plein de bons en dedans, un café son petit pain au chocolat sur la place, quelques rues, le corps découvre encore...

Quand à l'instant, les pieds reviennent à pieds du bourg encore, leurs trois kilomètres en aller retour joyeux, c'est bon, c'est bien, c'est plein, l'œil voit cette fois un anneau, sur le côté d'une maison, il y avait un cheval, jadis, c'est bon cette vie qui traverse et se voit, les jambes légères sifflotent presque, il fait soleil, un vent fort qui rafraîchit bien, aérien, tendre, ce doux moment long, qui s'éternise, se pose, descend le coteau, regarde la Loire au loin, les murs de pierres, remonte, pense aller rendre visite au cher petit ruisseau, se pencher, s'étourdir d'aises bien là sa posée poésie calme, comme elle l'aime, les oiseaux chantent, un chemin tente encore pour le voir plus loin le cours d'eau, comme c'est beau, comme c'est resté authentique, comme cela devait être si magique avant l'arrivée des maisons il y a vingt cinq ans ici...

Quand c'est une chance, enfin, presque, je l'ai choisi ce coin d'ici, il y a déjà neuf ans, comme le temps passe vite et son lentement aussi, tant de matières vécues ici, depuis...

Quand le billet de train pour le Nord, dans le placard depuis quinze jours, cette remontée seule, pour ma petite ma très petite chérie de trois mois et demi...

Quand l'arrière grand mère de quatre vingt cinq ans, moins bien, encore une fois, après des séries vives de descentes et remontées, pour le moment...

Quand le temps permet de douces retrouvailles de chers lundi matin prochain, c'est bel vertige...

Quand *levivre confie des précieux, encore et encore, en gens, en cours d'eau, en ondes tendres...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.