Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 09:49

...

Le vent glacial cisaille la jupe qui s'est trompée de saison, pourtant le délice de sortir l'emporte, et c'est bien, une nuit courte, allongée en bordures du matin, laisse un mal de tête, violent,

comme peut l'être parfois, *levivre,

alors c'est bon d'apprécier un peu plus que d'ordinaire, la couette, de se laisser aller au chaud, au cocon, avant de sauter le pas vers dehors,

la tranquillité du séjour, le soleil qui entre à pleins rayons, le petit jardin serein sous les branches du bois remué par le grand vent de petite tempête, les fleurs sont très jolies, et déjà la petite tête prend des respirations,

une emplette, un petit café sa part de cake, le journal, des nouvelles selon l'importance qu'on y met,

et la ventilation a œuvré, puisque le retour se sautille,

comme j'aime mes jours, en vie, puisque *levivre là, autant le cueillir doux,

beaucoup de détresses dedans ce bourg sa place, des personnes sans travail, désoeuvrées, parfois alcoolisées,

alors comme c'est bon de joindre ses deux mains pour remercier le ciel d'avoir reçu autant,

*pour conserver *levivre en tout Là, son précieux, en s'espérant sa fin son plus loin son possible,

deux jours en fin de mois, une remontée dans le Nord, deux jours me confient d'être pour elle à ses côtés, ma petite fille chérie, et c'est une belle grâce que je vois ce matin, un peu beaucoup apeurée de peur ne pas savoir, deux jours être auprès d'elle, sa maman, en flash reprise avant la reprise fin Août, c'est qu'en simple sa grand mère, je ne peux l'allaiter, il me faudra être pas loin, attentive à ses besoins, dans le cas où la faim exige de sa maman d'être sa disponible.

C'est émouvant, une vie, c'est étrange et ingrat, parfois, c'est aussi des bontés, c'est elles que je j'aime voir,

mes bontés de *levivre, les beautés leurs douces grâces, l'aimer dès que possible, mon jour qui s'ouvre son jour, le pétiller de s'être, c'est ainsi que je suis, mes malgré tout, quand même, tout au fond de mon cœur, c'est bon d'avoir vécu, d'avoir reçu, donné, les traces sont jolies et fleurissent un vase tendre inondé de lumières.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.