Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 16:32

...

La porte fenêtre se repose, des grandes bouffées d'air frais réaniment le petit divan, un week son chaud tellement, le bois ventile des souffles tendres,

des pleins d'amour rentrent par cette porte ouverte sur des jolis,

vendredi soir, il a souhaité garder son téléphone portable, dans ce lieu de foyer de nuit, le jeune homme autiste, c'est une première...

et de première en première, au fil des vingt huit ans, le cumul jaillit en lumières, en plein œil, sans faux agrandissements, le réel est si bon dans tous ces milliards d'efforts faits par l' être autiste, l' aidant'e'...

Le pouls bat la chamade, tendrement, la tension est excellente, l'état d'hypodétendue fait tant de bien, les joies de cesser le chouya de médicament, diminué il y a trois mois...

Chaque jour donne sa grâce immense,

seul, celui qui a marché son chemin dans tant de sueurs d'être, pour en arriver là, peut peut être comprendre,

comme *levivre d'un, d'une, lui appartient d'abord,

et qu'il faut être si fort de fort pour s'écrire de vrai de vrai, et être entendu dans le plein de plein du vécu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.