Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 18:43

...

Je pense très fort ce soir, en ce jour dit particulier de fête des mères,

je pense aux mères, pour qui les pères de leurs enfants, leurs amoureux d'un temps,

les cadenassent ensuite dans leurs libertés, en mères devenues,

cela reste si facile de pouvoir atteindre un enfant, quand les pères lâches, absents de présence quasi nulle, présents à côté de la plaque, pour *legrandir de l'enfant en amour suffisamment sans le trop d'amour contrôle, égoïste, phagocytant,

et quand ces mères là, rongent peu à peu, dans la patience des ans, leurs barreaux,

cela dérange fait disjoncter ces pères tyrans envers ces mères,

alors pour le bien de leurs enfants, elles restent humbles devant les épreuves en pleines forces héroïques, dans des séparations, en liberté surveillée,

il y a ces mères, qui quand elles ont pensé un jour, donner de la vie à un enfant, ont dans l'âme ce ressenti immense, de ne jamais l'abandonner dans des cœurs leurs petits,

je pense très fort ce soir, si fort à ces mères,

qui sont d'abord des femmes, aimantes, amoureuses...

Et le message que j'aimerais donner aux jeunes, c'est que bien avant de *levivre, ces mères là, ne savaient pas, il faut *levivre pour connaître ladévoile de l'amoureux devenu parent...

Je pense très fort ce soir, aux mères, aux pères trahis en faits vécus, par leurs conjoints, ce sont de grandes incommensurables solitudes qu'être parent seul, mal accompagné, peut être que seul de seul, est peut être plus simple, peut être...pour leurs vies amoureuses à ces parents abandonnés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Mes écrits, mes pulsations mon âme, mes images, merci de les laisser, ici, dans mon nid d'être.